/homepage
Navigation
Télé

Évelyne Audet: la vie après Call-TV

Marie-Andrée Poulin, Geneviève Meunier et Évelyne Audet, les filles de Call-TV, ont eu une présence remarquée au dernier gala des Gémeaux.
Archives Marie-Andrée Poulin, Geneviève Meunier et Évelyne Audet, les filles de Call-TV, ont eu une présence remarquée au dernier gala des Gémeaux.

Coup d'oeil sur cet article

À peine revenue d'Autriche où elle a animé tout l'été l'info-pub Call-TV, à V (TQS), Évelyne Audet est en demande plus que jamais. C'est tout juste si elle a eu le temps de défaire ses valises. « C'est l'enfer! » laisse-t-elle tomber.

La jeune animatrice a repris son boulot à Télé-Mag de Québec en tenant les guides de deux émissions, AniMag et Féminin pluriel. La télé, la radio et la presse écrite la réclament. Les médias veulent lui parler de son expérience estivale. Guy A. Lepage la recevra sur son plateau, dimanche, à Radio-Canada.

« C'était un de mes rêves que de participer à Tout le monde en parle. Je me suis toujours dit que le jour où j'irais à cette émission, ce serait parce que j'avais accompli quelque chose d'intéressant », note la jeune femme au passage.

« Ça me stresse un peu; peut-être que Guy A. me sortira de ma zone de confort, mais c'est un beau défi. »

Call-TV

Certains critiques de télévision ont été sévères à l'endroit de Call-TV et de ses trois animatrices, Geneviève Meunier, Marie-Andrée Poulin et Évelyne Audet. Pour cette dernière, accepter d'animer cette info-pub a été la meilleure décision qu'elle ait prise jusqu'à présent dans sa carrière. « Il n'y a que des retombées positives pour moi. Je ne regrette pas d'avoir choisi d'animer Call-TV », dit-elle.

Des critiques reçues, Évelyne Audet ne s'en fait pas outre mesure. « Les gens ont généralement été gentils avec nous. Ils critiquaient plutôt le concept », note-t-elle.

Au dernier gala des Gémeaux, l'animatrice Véronique Cloutier a livré une satire d'Évelyne Audet animant Call-TV. « C'était très drôle. Toutes les trois, nous avons un bons sens de l'autodérision. Il faut savoir rire de soi. C'était très réaliste ce qu'a fait Véronique (Cloutier). »

Pour la jeune animatrice, le défi Call-TV était de taille. « C'est certain que j'ai commis des erreurs, que j'ai fait des fautes de français et d'orthographe... Mais je défie quiconque d'animer en direct une émission de deux heures sans faire d'erreurs. Ça a été toute une expérience. Je n'ai rien à me reprocher », dit-elle.

Lors de son séjour en Autriche, la jeune femme en a profité pour faire du magasinage et visiter notamment la Slovaquie, la Hongrie et l'Espagne.

Formation

Formée au Collège des annonceurs de radio et télévision (CART), à Québec, Évelyne Audet détient un baccalauréat en journalisme et en droit. Elle a même fréquenté le Conservatoire d'art dramatique de Québec pendant une session.

Depuis son entrée dans le monde des communications, Évelyne a fait de la publicité, du remplacement à la station NRJ et elle travaille à Télé-Mag.

Call-TV pourrait revenir en octobre (la décision appartient à V), mais Évelyne Audet et ses deux compagnes n'y seront pas. « Si j'y retournais, j'aurais peur d'être étiquetée à Call-TV. Il faut passer à autre chose », dit-elle.

Commentaires