/homepage
Navigation
Montréal

Un projet futuriste pour la station Champ-de-Mars

L'œuvre de Dominic Poncelet, Kim Pariseau et Étienne Pelletier, intitulée «Loop», a été créée sur le thème du son et ressemble à une vague géante qui ferait le lien entre le Vieux-Montréal et le Centre-Ville.
© Collaboration spéciale L'œuvre de Dominic Poncelet, Kim Pariseau et Étienne Pelletier, intitulée «Loop», a été créée sur le thème du son et ressemble à une vague géante qui ferait le lien entre le Vieux-Montréal et le Centre-Ville.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Si la Ville de Montréal décide de réaménager les alentours de la station de métro Champ-de-Mars, elle ne manquera pas d'idées spectaculaires. Le concept gagnant d'un concours de design organisé sur ce thème semble tout droit tiré d'un film de science-fiction.

L'œuvre de Dominic Poncelet, Kim Pariseau et Étienne Pelletier, intitulée «Loop», a été créée sur le thème du son et ressemble à une vague géante qui ferait le lien entre le Vieux-Montréal et le Centre-Ville.

«La membrane du filtre ondule et recouvre différents usages (marché, commerces, autoroute, métro, etc.) et se soulève par endroits afin d'offrir un accès à ce prolongement du Montréal sous terrain», décrivent les trois jeunes architectes.

Présentée mercredi soir dans le cadre d'une exposition à l'Hôtel de Ville, la proposition gagnante a été décrite par les juges comme une «prise de position forte en ce qui concerne la révélation et l'interprétation du sous-sol du site».

Réparer la fracture

Les 78 participants à ce concours pancanadien ont imaginé à quoi ressembleraient les alentours de la station Champ-de-Mars dans l'hypothèse d'un recouvrement de l'autoroute Ville-Marie et du déplacement de ses voies d'accès.

«Il fallait chercher à réparer la fracture causée par l'autoroute entre la vieille ville et le reste du centre-ville», a expliqué François Gagné, responsable de l'équipe de design urbain à la ville de Montréal.

Les cinq équipes finalistes dans la catégorie «professionnel» ont toutes présenté des concepts résolument futuristes.

«Nous avons choisi le plus esthétiquement fort, et le plus spectaculaire», a expliqué dans une vidéo Odile Decq, directrice à École spéciale d'architecture de Paris et l'une des huit membres du jury.

On peut voir toutes les propositions finalistes sur le site Réalisons Montréal.

Commentaires