/homepage
Navigation

Pas d'accusations contre le chauffeur d'autobus adepte du texto

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Aucune accusation ne sera déposée contre le chauffeur d'un autobus de Toronto pris sur le fait, par un passager, en train d'écrire un texto tout en conduisant.

Mercredi, le passager en question, Mike Schmitz, avait pris en photo avec son iPhone le chauffeur de la Commission des transports de Toronto (TTC) en train de conduire son véhicule à l'aide de ses avant-bras pendant qu'il manipulait son propre téléphone avec ses mains. Le compteur de vitesse montre que le véhicule roulait à environ 50 km/h.

« L'autobus était bondé de passagers et il ne portait aucune attention à la route », a indiqué M. Schmitz.

La police de Toronto ne fera pas toutefois pas d'enquête puisque ce ne sont pas des policiers qui ont constaté les faits, et ce, même si utiliser son téléphone cellulaire au volant est interdit en Ontario. Selon Hugh Smith, de la police de Toronto, il s'agit donc d'un dossier interne à la TTC.

« Entrave sérieuse »

Brad Ross, porte-parole du TTC, a qualifié la situation « d'incroyablement grave », ajoutant que la commission des transports a une politique qui bannit l'usage d'appareils électroniques au travail. « C'est une entrave sérieuse à la sécurité du public », a précisé M. Ross.

Brad Ross demande toutefois aux passagers de ne pas se lancer dans une chasse aux sorcières.

« Nous ne voulons pas voir des gens monter à bord des véhicules pendant que leur caméra tourne des images. Ça nuit à nos efforts visant à améliorer le service à la clientèle », a indiqué M. Ross, qui a précisé que les clients devraient entrer en communication avec le TTC plutôt que de prendre des photos ou filmer lorsqu'ils sont témoins d'une infraction.

Commentaires