/homepage
Navigation

Retour au boulot pour les Kebs

Coup d'oeil sur cet article

Inactifs depuis plus de deux semaines, les Kebs de Québec reprennent le collier en fin de semaine en accueillant leurs deux plus sérieux poursuivants au classement de la Premier Basketball League (PBL).

Les Kebs se frotteront tout d'abord aux Rainmen d'Halifax, demain, et croiseront par la suite le fer avec les Mill Rats de Saint John, dimanche. «Ce sont deux parties que l'on doit gagner si on veut terminer parmi les deux premiers au classement et ainsi obtenir l'avantage du terrain en séries éliminatoires, a raconté l'entraîneur-chef Robert Spon. Halifax est la seule équipe que nous n'avons pas encore vaincue cette année alors que Saint John est la formation la plus hot actuellement.»

Samuel Audet-Sow abonde dans le même sens. «Ces deux grosses parties à la maison seront un point tournant de la saison, a affirmé l'attaquant qui effectuera un retour au jeu. Ce sont nos concurrents directs et le résultat des deux parties aura des conséquences importantes sur le classement.»

Les Rainmen présentent une fiche de 6-4 au troisième rang de la PBL. Les Mill Rats suivent tout juste derrière avec un dossier de 5-4. Les Kebs, eux, pointent en deuxième place avec un palmarès de 7-3.

Les Mill Rats ont notamment mis la main sur le garde Dwuan Rice et le centre Ross Demasi lors du repêchage de dispersion des Frost Heaves du Vermont à la fin janvier, ce qui leur procure un tout nouveau visage.

Rouille

Le long congé sera-t-il profitable aux Kebs qui ont repris l'entraînement, jeudi dernier, après avoir disputé leur dernier match le 10 février dans un gain de 104-102 face aux Air Strikers de Dayton?

«Le congé a été une bonne chose parce que nous comptions sur plusieurs blessés, a indiqué Spon, mais ce fut un peu trop long. Les gars étaient rouillés au retour, mais tout est maintenant rentré dans l'ordre. Les joueurs sont affamés.»

Même s'il n'est pas encore au sommet de sa forme, Audet-Sow assure qu'il sera en uniforme. «Je ne m'attends à rien de magique, mais je serai au poste, a-t-il mentionné. Mon genou gauche prend du mieux, mais je me suis blessé à l'aine au début de la semaine. Disons que mon côté gauche est très moyen. L'entraîneur m'utilisera comme bon lui semble.»

«J'étais pas mal rouillé à mon retour, d'ajouter l'ancien joueur étoile du Rouge et Or de l'Université Laval, et je n'ai pas connu de très bonnes pratiques.»

Commentaires
Loading