/homepage
Navigation
BASKETBALL

Un toit et une victoire pour les Kebs!

Coup d'oeil sur cet article

À un cheveu de perdre le match par défaut parce qu'ils n'avaient plus de domicile pour accueillir les Bluegrass Stallions du Kentucky, les Kebs de Québec ont non seulement déniché un toit à temps, mais aussi la victoire, par 116-103, hier soir, au PEPS.

Visiblement frustrés par les temps qui courent, les Kebs ont sorti le méchant en début de rencontre, inscrivant 35 points au premier quart. Il y avait de quoi se défouler!

En plus des récentes indigestions d'arbitrage, les Kebs risquaient fort de perdre le match avant même d'avoir mis un orteil sur le court. Et tout ça pour un feu. Minute, on vous explique!

La veille, l'incendie qui s'est déclaré dans les tunnels de l'Université Laval a fait en sorte que tout le campus universitaire se trouvait fermé pour la journée. et la soirée!

Cette décision qui a réjoui les étudiants a fait baver le club de basketball, qui a dû faire des pieds et des mains avec la direction du PEPS pour pouvoir y jouer, les autres gymnases de la région n'étant pas disponibles.

Bref, en plein après-midi, la PBL a fait savoir aux Kebs que le match serait perdu par défaut, jusqu'à ce que la situation se résolve et que la hache de guerre s'enterre jusqu'à nouvel ordre. Le PEPS a finalement été ouvert. Home sweet home, comme disent les anglophones.

«Je tiens à remercier les gens de l'Université Laval, qui nous ont permis de jouer et gagner ce match», a souri l'entraîneur Robert Spon.

«Nous avons joué par séquences. On a pris une bonne avance, mais nous avons ensuite commis des revirements stupides et donné des paniers faciles. Nous approchons des séries et il faudra faire plus attention au ballon», a prévenu l'éternel insatisfait, mais combien efficace pilote.

Brown magistral

Il y avait aussi les bobos qui jouaient contre les chances des Kebs. Blessés, Samuel Audet-Sow et Louie McCroskey ont finalement sauté sur le terrain quand même, puisque la ligue a refusé qu'Erick Barkley endosse l'uniforme en raison d'une obscure réglementation.

Peu importe, c'est Quinnell Brown qui a pris le flambeau des mains meurtries de ses coéquipiers, avec une pétarade de 34 points.

«C'était correct», a murmuré le héros du match. Il y a de ces parties chanceuses! On a quand même beaucoup de travail à faire sur notre défensive.»

Les Kebs ont ainsi décroché leur dixième victoire de la saison, solidifiant leur emprise sur le deuxième rang au classement devant les Rainment de Halifax. Leur prochain match aura lieu vendredi, au PEPS, face aux Mill Rats de Saint John.

Commentaires
Loading