/news
Navigation

Un premier espace pour les travailleurs autonomes

L'Abri.Co propose de briser la monotonie du travailleur autonome en offrant des espaces de travail où ils pourront se réunir et échanger.
© Daniel Mallard L'Abri.Co propose de briser la monotonie du travailleur autonome en offrant des espaces de travail où ils pourront se réunir et échanger.

Coup d'oeil sur cet article

Les travailleurs autonomes de la capitale pourront désormais sortir de leur appartement ou des cafés Internet de la région. Un tout nouvel espace multidisciplinaire leur étant exclusivement dédié verra le jour le 1er septembre, dans le Nouvo quartier Saint-Roch.

Un peu à l'instar de la Station C qui a ouvert ses portes à Montréal en 2008, l'espace de cotravail Abri.Co unira bientôt sous le même toit différents entrepreneurs et pigistes issus du monde du graphisme, de la programmation, du design, etc.

« Actuellement, on trouve des bureaux à frais partagés, mais ce sont des espèces d'institutions des années 1970 en papier brun. Nous, ce sont plus des bureaux à aire ouverte, des espaces de travail modernes, avec connexion Internet, café à volonté, imprimantes, etc. qu'on offre », explique Philippe-Antoine Lehoux, à la tête de cette initiative qu'il a lancée avec un ami.

16 travailleurs

D'une superficie de 1 500 pieds carrés, l'Abri.Co, situé à deux pas du théâtre de La Bordée, sur la rue Saint-Joseph, pourra accueillir un maximum de 16 travailleurs qui loueront par mois, par semaine ou par jour, leur espace de travail.

« Il n'y a pas de bail. On cherche des gens qui travaillent sur ordinateur et qui ne dérangeront pas les autres dans leur travail. Ce sont souvent des gens qui gagnent bien leur vie, mais à force de travailler chez eux, ils s'ennuient. Le fait de travailler avec d'autres gens peut parfois faire naître des initiatives. Ça devient une petite communauté, il y a un partage de connaissances, un réseau de clients », explique l'entrepreneur, lui-même travailleur autonome de par la fondation du Bivouac Urbain, la compétition de création vidéo.

Populaire

Déjà, pas moins de 30 personnes ont déjà manifesté leur intérêt à louer un espace, via le document de réservation. Un 5 à 7 de préouverture est d'ailleurs prévu vendredi, afin de permettre notamment aux futurs locataires de visiter l'espace.

Rappelons qu'en mars, deux entrepreneurs de Québec ont lancé dans la capitale les rencontres « Jelly » visant à briser la monotonie des travailleurs autonomes en les réunissant dans un espace commun, un café par exemple, déterminé à l'avance. Ce groupe tiendra d'ailleurs un événement du genre lundi, à l'Abri.Co.

Commentaires