/lifestyle/books
Navigation
Livres Jeunesse

Échapper à la mort et lui voler son cœur...

Coup d'oeil sur cet article

Abandon
Meg Cabot
Hachette Livre (collection Black Moon), 362 pages, dès 13 ans
Il y a un an et demi, Pierce est morte. Cependant, quelque chose d’étrange s’est produit : elle a atterri dans l’au-delà et a rencontré un jeune homme qui s’occupe de diriger les défunts vers leur destination finale. Il a voulu la garder près de lui pour toujours, mais Pierce a réussi à s’échapper et a été ramenée à la vie. Par contre, depuis ce jour, la Mort veut ravoir ce qui lui appartient.

 

Excellent thriller psychologique, fantastique et mythologique, Abandon surprend par son originalité et son intrigue imprévisible...

On voit que l’auteure, Meg Cabot, a fait ses devoirs avant de se lancer dans la rédaction du premier tome de cette nouvelle série : elle a étudié assidûment la mythologie grecque et l’histoire de la Floride, et elle a lu sur les gens qui ont vécu une expérience de mort imminente. D’ailleurs, je t’encourage fortement à lire la « note de l’auteure » à la fin du roman, car elle donne des précisions très intéressantes concernant le récit.

Quoique non conventionnel, Abandon est superbement bien construit : plutôt que d’y mettre les habituels flashbacks pour expliquer l’expérience de mort imminente du personnage principal, on inclut des souvenirs, sous forme de pensées dans le récit continu... Ça peut sembler un peu mêlant la première fois qu’on tombe sur un de ces passages, mais je trouve que ça permet, au contraire, de mieux cerner exactement à quel genre d’histoire on a affaire.

Les personnages sont très bien structurés, particulièrement Pierce : avec ses comportements étranges, on ne peut s’empêcher de penser, à l’instar des autres personnages, que tout ça se passe dans sa tête, qu’elle a simplement une imagination hyper fertile ou malheureusement un trouble mental... Ça nous amène donc à faire plusieurs hypothèses quant au dénouement de l’histoire.

Ce que j’ai apprécié aussi dans ce roman, c’est le souci du détail de l’auteure, autant dans la description des lieux que dans les comportements des personnages, qui font en sorte qu’on arrive à les apprivoiser rapidement. Honnêtement, je te garantis que tu ne t’attends pas à la fin, elle est vraiment surprenante !

En terminant, petit fait intéressant : j’ai l’impression d’avoir découvert un détail que Pierce elle-même ne semble pas avoir remarqué et que l’auteure n’éclaircit pas... Je suppose donc, et j’espère que je verrai où ça mène dans le prochain tome !

les trois jojo t.1. : top secret
de Lucie Bergeron, illustrations Paul Roux
Voici une nouvelle série qui met de l’avant la fraternité : elle suit trois frères qui, malgré leurs différences d’âge et leurs petites querelles quotidiennes, finissent par bien s’entendre et s’amuser, car après tout, n’est-ce pas ça le but de tous bien s’amuser ensemble ? Alors, les trois frères Lachance, Joseph, Jonas et Joris (surnommé Jojo, mais avant lui, ses deux frères portaient aussi ce surnom), décident, à l’initiative de Joseph, de jouer un tour à leurs parents... Mais attention, l’aîné a une idée bien précise derrière la tête et ses frères ne se doutent pas qu’il les manipule pour arriver à ses fins... Belle découverte : c’est une histoire qui donne assurément le goût de sourire !
 
Les trois jojo t.1. : top secret
Lucie Bergeron, illustrations de Paul Roux
Éditions Québec Amérique (collection Bilbo), 144 pages,
pour les 7 ans et plus.
Bada Boum
de Deborah Underwood, illustrations de Renata Liwska
Votre enfant les entend et les connaît, ces bruits qui font partie du quotidien... Eh bien, maintenant, grâce à ce magnifique petit album, il pourra mettre un mot, un nom et une image sur ces fameux bruits. Dès le moment où le réveil sonne le matin, en passant par le cabaret qui tombe sur le plancher à l’heure du dîner à la cafétéria, jusqu’au froissement du papier d’emballage de bonbons dans la salle de cinéma (ce qui dérange, avouons-le, tout le monde), en finissant par le chant harmonieux des grillons quand on se met au lit, par une chaude nuit d’été : voici seulement quelques-uns des bruits du quotidien présentés dans ce recueil... Bref, cet album est un véritable rayon de soleil !
 
Bada Boum
Deborah Underwood, illustrations de Renata Liwska
Albin Michel jeunesse, 32 pages, à partir de 3 ans.
j’apprends avec cajoline : je m’exerce avec les lettres
de François Daxhelet
Votre enfant apprend à écrire ? Parfait, cet album lui donnera alors un très bon coup de main, tout en l’amusant avec ses nombreux autocollants colorés qui représentent des mots commençant par chacune des lettres de l’alphabet. Il s’agit vraiment d’un cahier d’exercices, comme ceux qu’on fournit à l’école, avec des lignes entre lesquelles votre « petit élève » pourra tracer des lettres, en MAJUSCULES et en minuscules. Les autocollants l’aideront également à reconnaître les lettres et à les replacer dans un mot.

Que dire de plus, sinon que c’est une belle façon de démontrer à votre enfant que le papier et les crayons font très bon ménage ?

 
J’apprends avec Cajoline : je m’exerce avec les lettres
François Daxhelet
Boomerang éditeur jeunesse, 24 pages (avec autocollants), dès 3 ans.
Commentaires