/entertainment/music
Navigation
Queen Extravaganza

Performance survoltée

Queen Extravaganza
Photo Annie T. Roussel
La formation Queen Extravaganza, montée par le batteur de Queen Roger Taylor, s’est produite dans une salle électrique et survoltée, hier soir, au Grand Théâtre de Québec.
Queen Extravaganza
Photo Annie T. Roussel
La formation Queen Extravaganza, montée par le batteur de Queen Roger Taylor, s’est produite dans une salle électrique et survoltée, hier soir, au Grand Théâtre de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

La formation Queen Extravaganza a brillé, samedi, dans une salle Louis-Fréchette totalement survoltée en interprétant la musique de Freddie Mercury, Brian May, Roger Taylor et John Deacon.

Le défi était énorme. L’héritage musical du quatuor britannique Queen n’est pas le plus facile à reproduire. Le collectif Queen Extravaganza, monté par le batteur Roger Taylor, réussit presque à la perfection cette énorme mission.

Dès les premières notes de la version rapide de We Will Rock You, lors de la levée du rideau, la masse sonore est massive, ultra-puissante et décoiffe comme jamais. Queen n’a probablement jamais eu cette force de frappe sonore durant ses belles années.

François-Olivier Doyon, le bassiste de Québec, reconnaît des amis et membres de sa famille dans les premières rangées du parterre. On a pu voir un large sourire sur son visage.

Tie Your Mother Down, Now I’m Here et Killer Queen s’enchaînent et le public, très partisan, en a plein les oreilles et réagit fortement.

Énergie et passion

Roger Taylor a sélectionné quatre chanteurs pour reproduire les prouesses vocales de Mercury. Jeff Scott Soto, Jennifer Espinoza, les Québécois Yvan Pedneault et Marc Martel se succèdent sur scène pour se glisser sous la peau de Freddie Mercury.

Ils ont tous du charisme, de l’énergie et de la passion, mais leurs voix ne s’approchent pas avec précision des tonalités de Mercury.

Marc Martel, qui ressemble physiquement au chanteur de la célèbre formation, est le seul qui réussit à s’en approcher à quelques occasions, dont lors de la superbe Radio Gaga.

Roger Taylor avait révélé en entrevue qu’il ne recherchait pas des clones des musiciens de Queen. Il voulait de la passion et des habiletés musicales et il ne s’est pas trompé à cet effet. Les neuf membres de Queen Extravaganza répondent aux critères qu’il a mis en place.

La voix de Freddy Mercury est tellement importante dans le son et les chansons de Queen qu’il aurait peut-être été préférable d’aller chercher des voix s’approchant avec plus de fidélité à celle du célèbre chanteur.

Ce qui n’a pas empêché le public de manifester sa joie et réserver quelques ovations bien senties aux musiciens de Queen Extravaganza.

Les quatre chanteurs reproduisent à la perfection, avec les voix des musiciens, toutes les complexités vocales du groupe britannique.

Un tour de force

Les pièces Killer Queen, Bicycle Race, Dragon Attack, Save Me, Lazing on a Sunday Afternoon, I’m in Love with My Car et Bohemian Rhapsody ont été les meilleures interprétations de la première partie du spectacle.

Queen Extravaganza a fait, avec ce classique, ce que la formation originale n’a jamais fait, soit la jouer intégralement.

Scott Soto, Martel, Espinoza et Pedneault ont chanté les premières paroles réunis sous un faisceau de lumière blanche,comme dans le vidéo-clip de l’époque. Saisissant et frissonnant.

Le groupe est revenu en deuxième partie avec les Under Pressure, Another One Bites the Dust, You’re My Best Friend, Somebody to Love, l’originale de We Will Rock You et We Are The Champions.

Le collectif, qui sera ce soir au Théâtre St-Denis à Montréal, a mis un terme à la soirée avec Fat Bottomed Girls et The Show Must Go On.

Commentaires
Loading