/news/provincial
Navigation
Québec | Amphithéâtre

20 000 pelles bleues

Une foule d’activités pour lancer la construction de l’édifice

Coup d'oeil sur cet article

Soixante-trois ans après l’inauguration du Colisée, la population de Québec verra finalement aujourd’hui un nouvel amphithéâtre commencer à se construire.

Du rêve à la construction, c’est le thème qu’ont choisi les organisateurs pour animer les quelques 20 000 personnes qui sont attendues lors de cette journée historique pour Québec.

Pressé par le début officiel des travaux dans ce mégachantier qui sera officiellement actif, demain, les organisateurs convient la population à une marche qui sera lancée au Carrefour Soumande (385, rue Soumande) dès 11 h. La foule sera ensuite invitée à se diriger vers le site du nouvel amphithéâtre.

Marcher avec Peter

Les enfants sont d’ailleurs invités à se présenter en grand nombre pour le début des activités puisque ce sont eux qui ouvriront la marche, accompagnés des anciens joueurs des Nordiques. Peter Stastny, en visite express, et Michel Goulet seront d’ailleurs du lot.

Sur place, un décor ingénieux concentré autour d’une petite patinoire dans laquelle on a transporté plusieurs voyages de terre. Vers 13 h 30, chacun pourra donc effectuer sa propre première pelletée. Les cérémonies se prolongeront jusqu’en fin d’après-midi avec la présence de plusieurs artistes, dont David Usher, Kevin Parent, Jean-Marc et Mélissa, de Star Académie.

Quelques discours auront lieu, mais l’événement n’appartient pas aux politiciens, a déjà prévenu Mario Bédard, coorganisateur de l’événement. Il s’attend à une « très, très, très forte délégation de candidats de la région de Québec ». Les chefs de parti Pauline Marois et Jean Charest ont confirmé leur présence.

« Dans la cour des grands »

M. Bédard invite la population à ne pas rater cette symbolique concrétisation du « projet d’un peuple ». À son sens, la journée représente la fin d’une période morose après le départ des Nordiques. « Maintenant, on recommence à jouer dans la cour des grands ».

Le début de la construction marque la fin d’une époque, souligne également quant à lui le maire Régis Labeaume. « C’est la fin d’un mauvais cycle. Ça va enfin mettre un terme au cataclysme du départ des Nordiques », ajoute-t-il,

L’ancien numéro 16 des Nordiques, Michel Goulet, ne voulait pas rater l’aboutissement de ce projet qui « démontre la ténacité du monde de Québec », juge-t-il. Habituellement prudent sur le retour d’une équipe à Québec, il s’est montré plutôt optimiste. « On est rendu là! Je pense que l’on va avoir un club, c’est imminent », avance-t-il, ajoutant qu’après les étapes controversées du dossier amphithéâtre, la LNH peut voir le sérieux des gens de Québec par leur persévérance.

Le président de la Nordiques Nation, Jérôme Landry, juge également qu’il s’agit d’un jour important pour l’histoire de la ville, la rupture avec des années difficiles à Québec. « Pour tout ce que ça va amener, je pense que c’est une journée historique. »

Près du deux tiers des 30 000 pelles mises en vente ont été vendues. Les dernières disponibles seront mises en vente sur place. L’accès au site est gratuit.

Commentaires