/news/education
Navigation
Colloque

Le web 2.0 fera partie de l’école de demain

web
Photo Jean Laramée / Agence QMI Hélène Brien, directrice des services pédagogiques au Collège Durocher.

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-LAMBERT - L’accès à l’information ne passant plus autant par l’enseignant, il devient essentiel de créer un nouvel environnement pédagogique afin que l’école demeure un lieu «connecté», où les élèves doivent apprendre à communiquer, collaborer et créer.

C’est pour cette raison que plus de 800 personnes provenant de 14 établissements privés secondaires de la Montérégie se sont données rendez-vous au Collège Durocher Saint-Lambert, vendredi, pour un colloque sur le thème «Branchons-nous sur leur avenir», afin de réfléchir aux défis de l’ère 2.0.

Le web 2.0 constitue plus communément les outils et les services internet permettant le partage commun de l'information, le dialogue ainsi que le contenu produit par un utilisateur, ce qui peut comprendre les médias sociaux ( Facebook, Twitter, YouTube , blogue).

Un virage technologique

«Cela demande une réorganisation des approches pédagogiques, croit la directrice des services pédagogiques au Collège Durocher, Hélène Brien. Notre événement se veut donc un rassemblement qui stimulera et enrichira ceux qui ont commencé à s’intéresser de plus près aux médias sociaux, et ceux qui commencent à s’y intéresser en leur donnant le goût d’entreprendre ce virage technologique par des exemples de pratiques et de témoignages.»

Toujours selon Mme Brien, l’école, de par sa mission, a donc l’avantage de se rapprocher de la cybervie des jeunes et de participer au développement de cette expertise en partageant ainsi leur langage. Ces démarches incluent la sensibilisation à la cyberintimidation.

«Les enseignants de l’école branchée seront donc sollicités, admet Mme Brien. De nos jours, cela fait partie de la jeune génération d’être devant l’ordinateur, de communiquer par Facebook, mais ils n’ont pas appris à enregistrer un fichier. Alors, notre mandat consiste à leur montrer à s’organiser en tentant d’enrichir notre pratique, en tenant compte de l’expertise, parce que nous sommes conscients que l’école de demain sera très certainement différente de ce que nous connaissons aujourd’hui.»

D'ailleurs dès l’an prochain, les élèves de 3e secondaire du Collège Durocher posséderont un nouvel outil, communément appelé le «un pour un».

«Que ce soit une tablette ou un portable, nous le savons pas encore, mais chose certaine, chaque étudiant aura son outil », assure Mme Brien.

Commentaires