/news/provincial
Navigation
Grève étudiante

Enquête publique réclamée

manif
Photo René Baillargeon

Coup d'oeil sur cet article

Trente-sept organisations de la région de Québec réclament au Gouvernement Marois une enquête publique en lien avec les interventions policières lors de la grève étudiante du printemps dernier.

Divers représentants d’organismes communautaires et victimes de brutalité policière étaient réunis hier matin afin de dénoncer les actions générales des policiers lors des manifestations étudiantes.

Malgré les attroupements plus agités à Montréal, plusieurs témoignages troublants de manifestants de Québec ont été rapportés à la Section Québec de la Ligue des droits et libertés (LDL-Qc). Selon les organismes, un climat de peur a été instauré par les abus des forces policières.

Entre le 16 février et le 3 septembre 2012, plus de 530 arrestations ont été effectuées en vertu du Code de la sécurité routière. Selon le Front régional d’action à Québec de l’ASSÉ (FRAQ-ASSÉ), les arrestations avaient plutôt comme but d’intimider les manifestants.

Plus de détails à venir

 

Commentaires