Weekend | Musique

Mystery

Première rencontre avec la capitale

Yves Leclerc

Yves Leclerc

Publié le: | Mise à jour:

Yes

Photo Courtoisie

L’aventure Yes est terminée pour Benoît David. Le chanteur montréalais est de retour avec Mystery, qui vient de lancer son septième album intitulé The World is a Game.

Benoît David, Michel St-Père et les musiciens de Mystery monteront ce soir sur les planches de l’Impérial de Québec, en première partie de la formation Arena. Il s’agira de la première visite dans la Vieille Capitale pour la formation rock-progressive montréalaise.

Le chanteur est de retour au sein d’une formation qu’il a mise de côté en raison de quatre années passées avec les Squire, White et Howe, Downes et Wakeman fils.

Mystery n’a pas beaucoup tourné depuis ses débuts en 1986. La formation montréalaise a participé à des événements, mais n’a jamais fait de véritable tournée. Les choses pourraient changer avec The World is a Game.

«Notre nouveau disque est très bien accueilli et nous sommes super contents de cette réponse. On a reçu des invitations pour aller jouer en Hollande, en Grande-Bretagne et au Mexique. Les choses bougent avec cet album et on veut aller partager notre musique avec nos fans partout dans le monde», a dit Benoît David lors d’un entretien téléphonique.

Nick D’Virgillio, des formations Spock’s Beard et Big Big Train, qui a déjà joué avec Tears for Fears et Genesis, et qui participe à la tournée Totem du Cirque du Soleil, est derrière la batterie sur The World is a Game. Il a remplacé Steve Gagné, qui n’était pas disponible pour les sessions d’enregistrement en raison de son implication dans le parti politique Coalition avenir Québec de François Legault.

On retrouvera sur scène ce soir, à l’Impérial, Benoît David, Michel St-Père (guitares), Steve Gagné (batterie), Benoît Dupuis (claviers), Sylvain Moineau (guitares) et François Fournier (basse).

Pression

Contrairement à tout ce qui a été dit sur le sujet, Benoît David n’a jamais été mis à la porte par ses collègues de Yes. Il a tout simplement choisi de tirer sa révérence.

«J’avais des problèmes de voix et d’énergie. La dernière tournée avait été difficile et elle avait grugé beaucoup de mon énergie. Je n’étais pas à 100 %, ça fatiguait pas mal les membres du groupe. Ça devenait de plus en plus difficile à gérer de mon côté avec ce qui se passait à la maison et avec mes adolescents. Je trouvais de plus en plus que j’avais fait le tour et ça me fatiguait de négliger Mystery. Mystery, c’est mon band, c’est ma musique», a-t-il laisser tomber.

Yes a été obligé d’annuler une série de concerts en Asie et en Australie en raison des problèmes de voix de Benoît David.

«Les gars ont insisté. Ils ont suggéré de prendre un remplaçant durant ma convalescence et j’ai refusé. Ils étaient prêts à m’attendre, mais je n’aimais pas trop cette idée. C’est moi qui les ai encouragés à trouver un autre chanteur et à continuer avec lui», a-t-il raconté.

Benoît David admet que la pression était toutefois énorme sur ses épaules.

«J’avais émis l’idée d’annuler les trois derniers spectacles de la tournée précédente, parce que je n’en pouvais plus et les gars n’étaient pas très contents. Ils ne sont plus jeunes jeunes, ils n’ont pas trop de temps à perdre et ils veulent continuer à tourner. Je suis content d’avoir fait mon bout et d’avoir pu vivre cette expérience. Mon bilan était bon et j’avais envie que ça reste comme ça», a-t-il mentionné.

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus