/news/currentevents
Navigation
Rêves d'enfants

Un cheval pour sa guérison

Après deux chirurgies cardiaques, une fillette de six ans réalise son rêve

Coup d'oeil sur cet article

À la suite de deux chirurgies cardiaques, la petite Émilie Tremblay a reçu le cadeau qu’elle espérait tant : la Fondation Rêves d’enfants lui a offert Starlight, un cheval de six ans.

À la suite de deux chirurgies cardiaques, la petite Émilie Tremblay a reçu le cadeau qu’elle espérait tant : la Fondation Rêves d’enfants lui a offert Starlight, un cheval de six ans.

Le Noël d’Émilie, âgée elle aussi de six ans, est certainement bien spécial cette année. Atteinte d’une malformation cardiaque à la naissance, elle est passée sous le bistouri le 19 novembre dernier pour la deuxième fois de sa courte vie.

«À la naissance, elle n’avait pas d’artère pulmonaire, ce qui empêchait le sang de se rendre aux poumons pour qu’il soit oxygéné», a expliqué sa mère, Marie-Noëlle Marier.

Émilie a dû subir une deuxième opération le mois dernier afin de lui poser une nouvelle artère, un peu plus grosse cette fois. «Elle était rendue souvent essoufflée, son attitude était différente», a fait remarquer Mme Marier.

Réaliser un rêve

La mère d’Émilie décrit les moments précédents l’opération comme «très difficiles». «On n’était pas capable de la contrôler, elle pleurait, elle pleurait», a raconté la jeune mère qui se dit fascinée de la maîtrise du cœur qu’ont les experts du CHUL.

Voyant le processus douloureux traversé par sa fille, Marie-Noëlle Marier et son conjoint ont décidé de faire appel à la Fondation Rêves d’enfants. «Je me disais : ma petite serait tellement bien dans la cour d’école avec ses amis aujourd’hui, elle mérite quelque chose.»

Assurance remarquable

Personne n’aurait pu deviner que la petite a subi une chirurgie aussi importante un mois plus tôt en la voyant agir avec son nouvel ami, Starlight. Sans crainte et possédant une assurance remarquable, Émilie a promené son cheval sur le terrain du Cheval Enchanteur, le centre équestre de La Malbaie qui a fait grandir Starlight.

Comme si leur rencontre était prévue, la complicité entre la fillette et le cheval a été instantanée. «Si l’enfant est un peu bousculé, il n’aura pas de plaisir à être avec le cheval, il faut choisir un cheval qui sera capable de vivre cette relation-là avec un enfant», a affirmé le propriétaire du Cheval Enchanteur, André Rochefort.

M. Rochefort a accepté de collaborer et de donner des cours d’équitation et de dressage à la petite. À cause de son opération, Émilie n’a pas encore monté Starlight. Elle aura son premier cours en janvier et portera une veste spéciale pour la protéger des dangers potentiels. Le passage du Journal lui a tout de même permis de grimper sur Starlight, sans selle, un peu à l’avance.

 

Commentaires