/news/politics
Navigation
Fondation de Giuseppe Borsellino

Les libéraux ont donné 60 000$

borsellino
Photo Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une vingtaine de ministres du gouvernement de Jean Charest ont contribué aux œuvres caritatives de l’entrepreneur en construction Giuseppe Borsellino, en vedette ces jours-ci devant la commission Charbonneau.

Entre 2006 et 2012, au moins 22 ministres libéraux, dont M. Charest lui-même, ont versé des dons à sa fondation, Garnierkids.com, pour un montant totalisant près de 60 000 $, selon des documents obtenus par l’Agence QMI.

Les sommes ont été allouées à même les budgets discrétionnaires des ministres. Chacun d’eux se voit allouer un certain montant qu’il peut distribuer à sa guise à différents organismes ou fondations. Ces sommes peuvent atteindre plusieurs centaines de milliers de dollars annuellement. Il s’agit de deniers publics.

Parmi les donateurs, on retrouve le chef par intérim des libéraux, Jean-Marc Fournier, et le candidat à la direction du PLQ Raymond Bachand. Ils ont chacun offert une contribution de 2000 $ à la fondation de M. Borsellino.

Au moins cinq ministres, dont Jean Charest, ont contribué plus d’une fois à Garnierkids.com. Jacques Dupuis est sans contredit celui qui s’est montré le plus charitable. De 2006 à 2009, l’ex-ministre de la Justice et de la Sécurité publique a effectué trois dons totalisant 15 000 $. Rien que pour l’année 2008-2009, il a effectué deux dons de 5000 $.

Seule l’ex-vice-première ministre Nathalie Normandeau a rivalisé de générosité avec M. Dupuis. L’ancienne responsable des Affaires municipales et des Ressources naturelles a donné à quatre reprises à la fondation de M. Borsellino durant la période 2006-2011, pour un cumulatif de 13 500 $.

Par ailleurs, c’est durant l’année budgétaire 2006-2007 qu’on observe le plus grand nombre de dons versés à Garnierkids.com. Pas moins de 17 ministres ont délié les cordons de leur bourse discrétionnaire cette année-là, pour un total de 23 600 $. «De toute évidence, il y a un mot qui a été donné», a confié une source au sein de l’appareil gouvernemental.

Sollicités par Tony Tomassi?

La plupart des ministres qui ont donné à Garnierkids.com ignoraient probablement l’identité de son fondateur. S’exprimant sous le couvert de l’anonymat, un ex-ministre libéral a expliqué à l’Agence QMI qu’il était sollicité régulièrement par des collègues pour financer des organismes de leur circonscription. «On dit “oui” à nos collègues dans ce temps-là, on leur fait confiance», a-t-il indiqué.

Lorsqu’on lui a précisé que 17 ministres différents avaient contribué à la fondation de M. Borsellino au cours de la seule année 2006-2007, il a affirmé que ses collègues avaient probablement été sollicités par l’ex-ministre de la Famille Tony Tomassi.

«Posez-vous pas de question, ça vient de Tony. S’il y en a 17, ça vient de Tony. Puis ça, c’est pas plus compliqué que ça. On ne se pose pas de question, on a confiance en nos collègues», a-t-il répété.

Lors du témoignage de Giuseppe Borsellino devant la commission Charbonneau mardi, la diffusion d’extraits d’écoute électronique effectués lors de l’enquête Diligence a révélé qu’il connaissait Tony Tomassi personnellement. Les enregistrements ont également mis en lumière les liens étroits entre M. Borsellino et l’ancien directeur général de la FTQ-Construction Jocelyn Dupuis.

Un acteur de la collusion

Giuseppe «Joe» Borsellino est le président de l’entreprise Construction Garnier. Depuis le début des audiences de la commission Charbonneau, plusieurs témoins, dont l’ex-entrepreneur Lino Zambito, l’ont associé au cartel des égouts qui opérait à Montréal dans les années 2000. Mardi, Joe Borsellino a admis lui-même avoir participé à un système de collusion pour l’obtention de contrats à la Ville de Montréal.

De l’aide pour les enfants

La Fondation Garnierkids.com a été mise sur pied en 2004 par Giuseppe Borsellino et son épouse, Franca Novielli. Elle soutient financièrement des organismes œuvrant pour la santé et l’éducation des enfants. La fondation a notamment apporté son aide au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine et à l’Hôpital de Montréal pour enfants.

Total des dons par ministre et par année
Années budgétaires 2005-2006 à 2011-2012
Année budgétaire
Ministère
Ministre
Montant
2005-2006
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2006-2007
2007-2008
2007-2008
2007-2008
2008-2009
2008-2009
2008-2009
2008-2009
2009-2010
2009-2010
2009-2010
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2011-2012
Conseil exécutif
Affaires municipales et Régions
Agriculture, Pêcheries et Alimentation
Dév. économique, Innovation et Exportations
Éducation, Loisir et Sport
Emploi et Solidarité sociale
Famille et Aînés
Justice
Relations internationales
Ressources naturelles et Faune
Revenu
Travail
Secrétariat aux Affaires autochtones
Services gouvernementaux
Tourisme
Finances
Transports
Transports
Affaires municipales et régions
Emploi et Solidarité sociale
Justice
Aff. municipales, Régions et Occ. du Territoire
Agriculture, Pêcheries et Alimentation
Justice
Sécurité publique
Emploi et Solidarité sociale
Conseil exécutif
Dév. économique, Innovation et Exportations
Famille et Aînés
Ressources naturelles et Faune
Éducation, Loisir et Sport
Finances
Jean Charest
Nathalie Normandeau
Yvon Vallières
Raymond Bachand
Jean-Marc Fournier
Michelle Courchesne
Carole Théberge
Yvon Marcoux
Monique Gagnon-Tremblay
Pierre Corbeil
Lawrence Bergman
Laurent Lessard
Geoffrey Kelly
Henri-François Gautrin
Françoise Gauthier
Michel Audet
Michel Després
Julie Boulet (min. déléguée)
Nathalie Normandeau
Sam Hamad (1)
Jacques Dupuis (2)
Nathalie Normandeau
Laurent Lessard
Jacques Dupuis (3)
Jacques Dupuis
Sam Hamad
Jean Charest
Clément Gignac (4)
Tony Tomassi
Nathalie Normandeau
Line Beauchamp
Raymond Bachand
Total
2,000 $
5,000 $
5,000 $
1,000 $
2,000 $
500 $
500 $
1,500 $
500 $
1,000 $
500 $
500 $
1,000 $
1,000 $
500 $
2,000 $
1,000 $
100 $
4,000 $
500 $
5,000 $
4,000 $
1,000 $
5,000 $
5,000 $
500 $
2,000 $
3,000 $
2,000 $
500 $
500 $
1,000 $
59,600 $
(1) Michelle Courchesne a dirigé le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale jusqu'au 18 avril 2007.
(2) Yvon Marcoux était à la tête du ministère de la Justice entre le 1er et le 18 avril 2007.
(3) Kathleen Weil a succédé à Jacques Dupuis au ministère de la Justice le 18 décembre 2008.
(4) Raymond Bachand était ministre du Développement économique entre le 1er avril et le 23 juin 2009.
Ministres qui ont le plus contribué à la Fondation Garnierkids.com 1
Années budgétaires 2005-2006 à 2011-2012
Ministre
Nombre
de dons
Montant total
Jacques Dupuis 2
3
15 000 $
Nathalie Normandeau
4
13 500 $
Yvon Vallières
1
5000 $
Jean Charest
2
4000 $
Clément Gignac 3
1
3000 $
Raymond Bachand
2
2000 $
Jean-Marc Fournier
1
2000 $
Michel Audet
1
2000 $
Laurent Lessard
2
1500 $
Yvon Marcoux
1
1500 $
1. Les documents relatifs aux études des crédits budgétaires ne spécifient pas le moment exact où les dons effectués à même les crédits discrétionnaires ont eu lieu. Ainsi, lorsque deux personnes ou plus ont occupé la tête d’un même ministère au cours d’une année donnée, il n’est pas possible de déterminer avec certitude lequel des ministres a autorisé le don.
2. Selon l’étude des crédits budgétaires pour l’année 2007-2008, un don de 5000 $ a été fait par le ministre de la Justice. M. Dupuis a succédé à Yvon Marcoux à la tête du ministère le 18 avril 2007, soit 17 jours après le début de l’année financière.
3 Clément Gignac a été nommé ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation le 23 juin 2009. Il a succédé à Raymond Bachand, qui dirigeait le ministère lors des trois premiers mois de l’année budgétaire 2009-2010 (1er avril au 23 juin 2009).
Total des dons par année budgétaire (2005-2012)
Année budgétaire
Total des dons
2005-2006
2000 $
2006-2007
23 600 $
2007-2008
9 500 $
2008-2009
15 000 $
2009-2010
7500 $
2010-2011
500 $
2011-2012
1500 $
Total
59 600 $

Commentaires
Loading