Sports | Hockey

Canadien | Bruins

Victoire typique

Jonathan Bernier

Jonathan Bernier @

Journal de Montréal, Publié le: | Mise à jour:

Canadien c. Bruins

Photo Reuters

Les joueurs du Canadien n'ont pas craint de foncer vers le filet des Bruins.

BOSTON - 

Buts, mises en échec percutante et bagarres. Le Canadien et les Bruins se sont livré un autre match typique de la rivalité qui les anime depuis près d’un siècle.

Avec le premier rang de l’Association de l’Est à l’enjeu, il fallait s’y attendre.

Comme il l’avait fait face aux Maple Leafs quatre jours auparavant, le Tricolore a fait fi de la carte de l’intimidation jouée par les Bruins.

En troisième période, des buts de Max Pacioretty, son sixième en autant de rencontres, et de David Desharnais, son deuxième du match, ont permis à la troupe de Michel Therrien de transformer un recul de 3 à 2 en une victoire de 4 à 3.

D’ailleurs, c’était la première fois à ses six derniers départs que Tuukka Rask accordait plus de deux buts.

Le Canadien possède désormais deux points d’avance sur les Bruins au sommet de l’Association. Cependant, il est important de souligner que les Bruins, qui ont ainsi vu leur séquence de six victoires prendre fin, ont trois matchs en main.

Budaj in extremis

Peter Budaj, qui obtenait un cinquième départ cette saison, a stoppé 31 lancers pour signer un troisième gain de suite. Il a réservé son plus bel arrêt pour la toute dernière seconde du match. Un déplacement latéral parfait lui a permis de frustrer Tyler Seguin à bout portant.

Le trio de Seguin, Patrice Bergeron et Brad Marchand a été un véritable poison pour le Canadien. Bergeron (1-2) et Marchand (0-3) ont participé à tous les buts des Bruins, alors que Seguin, en plus de marquer le premier but des siens, s’est fait complice de celui du Québécois.

Dougie Hamilton, à mi-chemin du deuxième engagement, a marqué le troisième filet des Bruins. Un but qui donnait les devants aux locaux pour la seule fois de la rencontre.

Rififi au Garden

D’ailleurs, c’est une fois avec l’avantage au tableau indicateur que les hommes de Claude Julien se sont sentis plus à l’aise pour brasser le Canadien.

Lars Eller et Brendan Gallagher, le seul qui ait eu le courage de se pointer le nez à proximité de Rask, en ont pris pour leur rhume.

Brandon Prust a tenté de ramener les Bruins à l’ordre, mais face à Milan Lucic, la commande était lourde. L’homme fort du Canadien n’a pas mal paru, mais sa stratégie n’a pas eu l’effet espéré.

À peine 34 secondes supplémentaires s’étaient écoulées lorsque Zdeno Chara s’est précipité sur Alex Emelin qui venait tout juste d’asséner un solide double-échec dans les côtes de Tyler Seguin.

Le géant des Bruins n’a pas donné le choix au défenseur russe qui refuse de se battre depuis qu’on lui a inséré une plaque de titane pour réparer une fracture de l’os orbital.

Les valves ouvertes

Il fut un moment au cours du premier vingt où on s’est demandé si les deux formations n’allaient pas s’adonner à un festival offensif comme celui que nous avait servi la veille, le Canadien et les Penguins.

Tomas Plekanec, sur un tir raté, Seguin, à la suite d’un manque de communication entre P.K. Subban et Josh Gorges, et David Desharnais, dont la passe en direction de Pacioretty a ricoché sur le bâton de Johnny Boychuk, ont marqué dans un intervalle de 66 secondes.


  • Yannick Weber et Gabriel Dumont, rappelé pour ce périple de cinq matchs à l’étranger, ont regardé le match depuis la passerelle de presse.
  • En saison régulière, le Canadien compte maintenant deux gains à ses six derniers matchs au TD Garden de Boston.

Le Canadien disputera la deuxième rencontre de ce voyage, demain, à Long Island.

Le courage de Gallagher
Du haut de ses 5 pi 9 po, Brendan Gallagher a été l’un des seuls à se pointer le nez dans le trafic. Et ce, malgré les doubles échecs et les mains au visage.
 
Moen et White
Dans un match où la carte de l’intimidation est aussi évidente, ces deux joueurs ne peuvent laisser Galchenyuk, Subban, Eller et Gallagher se faire brasser sans répliquer.

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus