/slsj
Navigation
« Loge m’entraide »

Manifestation devant la porte du ministre Lebel

Manifestation devant la porte du ministre Lebel
Photo Jean Tremblay Des manifestants réclament l’aide du ministre Denis Lebel.

Coup d'oeil sur cet article

Pour une deuxième fois en six mois, des manifestants du regroupement «Loge m’entraide» se sont présentés hier devant les bureaux du député ministre Denis Lebel pour réclamer son intervention afin de venir en aide aux locataires à faible revenu.

Pour une deuxième fois en six mois, des manifestants du regroupement «Loge m’entraide» se sont présentés hier devant les bureaux du député ministre Denis Lebel pour réclamer son intervention afin de venir en aide aux locataires à faible revenu.

Simultanément, d’autres manifestations pour la même cause se déroulaient à Thetford-Mines, Lotbinière et dans la Beauce. Devant les bureaux de Denis Lebel, une trentaine de personnes ont scandé sur des airs bien connus quelques ritournelles en utilisant des paroles visant à dénoncer l’attitude du gouvernement fédéral.

À la fin de la paisible manifestation, la coordonnatrice de l’organisme, Sonia Côté, a tenté de livrer un message au ministre.

Parler à des murs

«Aujourd’hui, nous nous adressons à un mur de béton, mais nous reviendrons», a lancé Mme Côté à l’aide d’un haut-parleur orienté en ­direction des fenêtres du bureau de Denis Lebel.

«Ensemble et en harmonie, on est venu ici M. Lebel pour vous dire de ne pas laisser tomber les 127 000 ménages locataires à faible revenu du Québec, dont 6000 au Saguenay–Lac-Saint-Jean», a poursuivi Mme Côté.

La manifestation de mardi s’inscrivait dans le cadre d’une journée nationale d’actions organisée par le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) dont «Loge m’entraide» fait partie.

Sonia Côté a tenu à rappeler qu’une importante manifestation provinciale se tiendra le 11 mai. «Je souhaite que les locataires de la région se mobilisent en grand nombre pour convaincre le fédéral de renouveler ses subventions».

Commentaires