/sports/baseball/capitales
Navigation
Baseball | Capitales

Leveret comme au Citi Field

Il frappe deux coups de circuit

 Rene Leveret
© Photo Simon Cliche Rene Leveret célèbre sa longue balle de trois points, en première manche. Il a remis ça en sixième manche, une claque en solo cette fois.

Coup d'oeil sur cet article

Les étoiles du baseball majeur n’ont pas été les seuls à frapper des coups de circuit hier soir, dans l’État de New York.

Au Provident Bank Park, Rene Leveret, des Capitales, en a frappé deux, produisant quatre points et pavant la voie à la victoire de 7-5 de son équipe sur les Boulders de Rockland. Ces derniers, deuxièmes au classement de la Can-Am, viennent d’encaisser six revers de suite et 11 à leurs 15 dernières sorties.

​«J’aurais dû être au Citi Field de New York ce soir (hier), a lancé Leveret en riant. Encore une fois, j’ai seulement tenté de bien frapper la balle et elle a bien voyagé.»

La dernière fois que Leveret a frappé deux longues balles dans le même match remonte au 9 juin 2011 contre le Rox de Brockton.

Celui-ci a d’abord tonné en première manche grâce à une frappe de trois points. En avance par 3-2 en fin de cinquième manche et un retrait, le partant Bryan Rembisz a rendu le match excitant en remplissant les buts avec deux buts sur balles de suite.

Heureusement pour lui et les Capitales, Stephen Cadullo a annihilé les chances des Boulders en frappant dans un double jeu.

Poussée de trois points

Au début de la sixième manche, Leveret a remis ça avec son septième coup de circuit de la saison, cette fois en solo. Le releveur Casey Harman est toutefois venu saboter l’avance des Capitales en accordant trois points en fin de septième manche.

En retard par 5-4, les Québécois se sont assuré la victoire avec une poussée de trois points en huitième manche. Deux de ces points ont été produits par Royce Consigli à l’aide d’un double.

«Depuis son coup de circuit à Québec (samedi), Royce a beaucoup de moins de pression sur les épaules et il s’élance avec confiance. Oui, Rene a connu un gros match, mais Royce a frappé un gros coup sûr en fin de partie lorsque le pointage était serré», a louangé le gérant Scalabrini.

Ce dernier, même si ses hommes ont été dominés par 16-8 dans les coups sûrs, a apprécié leur performance.

«Nous avons été en avance pendant presque tout le match et les gars ont très bien joué en défensive. Ils ont réussi des doubles jeux importants (quatre) nous permettant de respirer.»

Scalabrini a bien entendu tenu de bons mots à l’endroit de Leveret.

«Dans le concours de coups de circuit du baseball majeur, Rene a misé sur Prince Fielder.

Finalement, il en aura frappé seulement trois de moins que le joueur des Tigers de Detroit. Ses quatre points produits ont été très appréciés.»

En vitesse

Le nouveau venu Blair Springfield (voir autre texte) a été blanchi en quatre présences au marbre. Il a quand même été solide en défensive... Royce Consigli a fait rire les amateurs en feignant d’embrasser Dany Deschamps lorsque la kiss cam s’est pointée sur eux... En raison de la tenue du match des étoiles, les Boulders et les Capitales croiseront le fer ce matin, à 11 h... Les Aigles de Trois-Rivières ont marqué neuf points en cinquième manche en route vers une victoire de 9-3 sur les Goldeyes de Winnipeg, hier, en Mauricie.

Commentaires