/entertainment/comedy
Navigation
Festival Juste Pour Rire

Humour et disco

Anthony Kavanagh et le Boogie Wonder Band sur la place des Festival ce soir

Anthony Kavanagh
Photo Agence QMI, Philippe-Olivier Contant « C’est le total package, le forfait complet! Il y a de l’humour, le Boogie Wonder Band, et c’est en alternance alors vous n’aurez pas le temps de vous tanner! » - Anthony Kanavagh

Coup d'oeil sur cet article

La place des Festivals se transformera ­­en énorme piste de danse disco ce soir, alors que l’humour d’Anthony Kavanagh rencontrera l’énergie – et les afros – du Boogie Wonder Band.

La place des Festivals se transformera ­­en énorme piste de danse disco ce soir, alors que l’humour d’Anthony Kavanagh rencontrera l’énergie – et les afros – du Boogie Wonder Band.

Si les visites de Kavanagh au Québec se font rares, il sera encore plus exceptionnel de le voir réuni sur scène avec le Boogie Wonder Band. Évidemment, l’humoriste présentera une partie de son dernier spectacle solo, mais il se joindra également au groupe de musique en fin de soirée pour interpréter quelques pièces disco plus actuelles.

En alternance

«Celui qui fait habituellement mes premières parties, Olivier Martineau, va ouvrir le spectacle pendant 15 minutes. Le Boogie Wonder Band va ensuite faire un medley d’une quinzaine de minutes, moi j’arrive à la fin du medley pour faire une chanson avec eux. Après, je fais 50 minutes de mon show, puis une vingtaine de minutes de concert avec le Boogie Wonder Band. On va faire quelques chansons plus actuelles qui n’étaient pas dans leur répertoire, mais qui sont néo-rétro, façons années 70. On pourra entre autres entendre Get Lucky des Beastie Boys!», raconte Anthony Kavanagh.

Pourra-t-on voir l’humoriste ­coiffé à l’afro et revêtir les pattes d’éléphant afin de bien s’imprégner de la fibre disco du Boogie Wonder Band? «Je me pose cette question-là depuis deux jours. Est-ce que je fais le saut pour y aller à fond? Je réserve la surprise!»

Le Boogie élargit sa famille

Pour les admirateurs du Boogie Wonder Band, il y aura évidemment beaucoup de surprises et le résultat final sera très différent d’un concert habituel du groupe. «On est déjà habitués d’être une grosse famille, alors un membre de plus ou de moins!», lance à la blague Boogie Cindy, la bassiste du groupe. «On a déjà trois chanteurs dans le Boogie, alors avec Anthony en plus qui a un grand talent... c’est vraiment plaisant de partager notre expérience avec lui! Et en plus, il nous a demandé d’apprendre quelques chansons qu’il avait envie de faire, comme du ­Bruno Mars! C’est l’fun pour nous, ça nous fait des défis! Et si Anthony Kavanagh se met à danser, ça va vraiment valoir la peine de se déplacer!», poursuit Cindy.

Place à la fête !

Il s’agira du quatrième spectacle de clôture en extérieur dans l’histoire du Festival Juste pour rire, un défi qu’Anthony Kavanagh et le Boogie Wonder band sont fin prêts à relever. «Je trouvais ça intéressant de mélanger les genres. Quand les gens de Juste pour rire m’ont approché, ils m’ont dit: on a eu de l’humour, on a eu de l’humour performance, on a eu de la musique... on aimerait maintenant quelqu’un qui arrive à mélanger tout ça. Et moi, j’ai tout de suite pensé au Boogie Wonder Band, que j’ai toujours aimé. Je trouvais que c’était un bon band de party!» explique ­Kavanagh.

Le rendez-vous pour cette grande fête qui allie humour et disco est prévu pour ce soir, 21h, sur la scène Vidéotron de la place des Festivals. Ce sera l’avant-dernière occasion de voir Kavanagh au Québec pour un moment, le dernier spectacle étant prévu pour le 6 septembre au DIX30 de Brossard.

Commentaires