/weekend
Navigation
Web-série

Les Jaunes attaquent

Coup d'oeil sur cet article

Diffusé sur le portail tou.tv depuis le 29 juillet, la Web-série Les Jaunes pourrait connaître une deuxième vie sous la forme d’un long-métrage.

Diffusé sur le portail tou.tv depuis le 29 juillet, la Web-série Les Jaunes pourrait connaître une deuxième vie sous la forme d’un long-métrage.

Les Jaunes est une comédie d’horreur qui se déroule dans un village baptisé Fort Vince.

La vie des habitants de cette petite localité fictive du Nord-du-Québec sera chamboulée et perturbée par une invasion de cerveaux jaunes.

Ces créatures, tels des parasites, s’introduisent dans l’oreille de leurs victimes et les contaminent de manière fulgurante. Les éclopés, qui sont vidés de tout sentiment, propagent à leur tour cette contamination autour d’eux.

Tom, jeune commis d’épicerie, Mia, Ben l’exterminateur et d’autres villageois tentent de survivre à cette invasion.

La Web-série de dix épisodes, qui met en vedette Jason Roy-Léveillée, Pierre-Louis Renaud, Mélissa Merlo, Chloé Bourgeois, Debbie Lynch-White, Micheline Lanctôt, Dominic Philie et Jean Marchand, était à l’origine un projet de long-métrage.

«Le réalisateur Rémi Fréchette, que j’ai connu à l’Université Concordia, avait consacré beaucoup d’heures à ce projet durant ses études. Il m’a montré, un jour, le scénario qu’il avait coécrit avec David Émond-Ferrat et ça m’a intéressé. Je ne croyais pas, par contre, que j’étais pour passer un an et demi de ma vie là-dessus», a laissé tomber en riant le producteur et cinéaste Pascal Plante.

Petit miracle

Les Jaunes était un projet audacieux. On retrouvait une armée, un jet et plusieurs figurants dans le scénario. Ce qui devait être un film est devenu une série Web.

«On trouvait que le Web était une niche intéressante pour ce style un peu en marge de ce que l’on voit habituellement au Québec», a fait remarquer le producteur.

Le Fond indépendant de production a refusé de soutenir financièrement le projet et l’équipe a décidé, malgré tout, de se lancer dans le tournage de cette série fantastique.

«On a travaillé fort et nous sommes particulièrement fiers d’avoir réussi. C’est un petit miracle», a laissé tomber Pascal Plante. Autour de 250 personnes ont travaillé sur cette Web-série. Des gens qui ont tous accepté de le faire bénévolement.

Plusieurs artisans de la Vieille Capitale ont participé à ce projet. On retrouve, en-tre autres, le producteur Pascal Plante, la comédienne Mélissa Merlo, le sonorisateur Dominique Plante et la costumière Tanya-Vicky Gagné. La Web-série Les Jaunes pourrait connaître une deuxième vie sous la forme d’un long-métrage. Le producteur Pascal Plante regarde du côté de l’Europe et des États-Unis. «On travaille là-dessus. Ça ne serait pas très compliqué de transformer Les Jaunes en long-métrage», a fait savoir le producteur Pascal Plante.

Commentaires