/finance/taxes
Navigation
Sondage exclusif

Montréal, une ville indépendante?

Des hommes d’affaires réclament un statut économique spécial pour la métropole

Montréal, une ville indépendante ?
Photo d’archives Montréal devrait avoir plus de pouvoirs pour prendre ses propres décisions, plaide la Fondation Montréal Cité-État.

Coup d'oeil sur cet article

Les Montréalais se sentent incompris par le reste du Québec et souhaitent plus que jamais que leur ville devienne indépendante économiquement, selon un sondage commandé par un groupe d’hommes d’affaires de la métropole.

Les Montréalais se sentent incompris par le reste du Québec et souhaitent plus que jamais que leur ville devienne indépendante économiquement, selon un sondage commandé par un groupe d’hommes d’affaires de la métropole.

«Les résultats le démontrent clairement. Les Montréalais se sentent ignorés et ont l’impression de donner plus de taxes qu’ils n’en reçoivent. Ils sont tannés d’être dans une ville malade», analyse Michel David, de la Fondation Montréal Cité-État.

L’organisme, qui milite en faveur d’un statut économique particulier pour Montréal, affirme avoir l’appui de la population.

Selon un sondage réalisé par la firme IPSOS auprès de 1250 personnes, plus de la moitié des Montréalais pensent que leur ville est en déclin et 81 % d’entre eux croient que Montréal devrait avoir plus d’autonomie pour prendre les décisions concernant son avenir.

L’exemple de la charte

«Le débat entourant la charte est le meilleur exemple pouvant démontrer à quel point Montréal est une entité à part entière. Les citoyens et policitiens sont passablement tous unis dans leur opposition à la charte, alors que c’est le contraire dans le reste du Québec», affirme M. David.

«Les résultats du sondage démontrent que 90 % des Montréalais croient que leur ville est différente du reste de la province, tant au niveau social et culturel qu’économique.»

Appel aux élus

Bien que le sondage ait été commandité par Droits canadiens au Québec (CRITIQ), un organisme qui a beaucoup lutté contre le projet de loi 14 sur la langue française, Michel David assure que la Fondation Montréal Cité-État demeure apolitique.

«Notre but est de susciter le débat autour de l’idée de Montréal en tant que cité-état ou zone économique indépendante. Nous voulons que cela devienne un enjeu de la course à la mairie de Montréal.»

Pour la fondation, l’avenir de Montréal est en péril et la clé du problème réside dans l’entrepreneuriat.

«Montréal est une ville de classe mondiale, un joyau qu’on est en train de laisser tomber, alors qu’elle est le moteur économique du Québec, déplore M. David. Or, ce moteur sous-performe et il est temps d’apporter des solutions pour redonner du lustre à notre ville»

Résultats du sondage
Sur l’Île de Montréal
67 %
des citoyens croient que Montréal est une ville de classe mondiale
18 %
sont satisfaits de la condition des infrastructures
54 %
seraient prêts à recommander Montréal comme endroit où fonder une entreprise
76 %
pensent que Montréal est une ville en déclin
78 %
croient qu’il y a plus d’impôts montréalais qui vont ailleurs au Québec plutôt que de rester à Montréal
88 %
affirment que Montréal est la meilleure ville au Canada
Dans le reste du Québec
98 %
des répondants croient que l’on devrait alléger et améliorer la gouvernance de Montréal
88 %
croient que Montréal doit poser des gestes drastiques pour améliorer la façon de faire les choses
69 %
affirment que Montréal n’a pas encore atteint son plein potentiel
53 %
disent que Montréal est une ville en déclin
21 %
décrivent Montréal comme la meilleure ville au Canada
Méthodologie
Sondage en ligne réalisé par la firme IPSOS auprès de 1250 personnes, divisées en trois groupes:
50 % proviennent de l’Île de Montréal
25 % de la région de Montréal
25 % du reste du Québec
Marge de crédibilité de 2,9 %
Commentaires