/news/currentevents
Navigation
SAGIR

Un consultant à 2355 $ par jour

Une facture neuf fois plus élevée que les contribuables devront acquitter

Un consultant à 2355 $ par jour
Photo d'archives
Les spécialistes Oracle ont empoché une partie des 500 M$ qui ont été dépensés en services-conseils dans le projet SAGIR, œuvre du Centre des services partagés.
Un consultant à 2355 $ par jour
Photo d'archives
Les spécialistes Oracle ont empoché une partie des 500 M$ qui ont été dépensés en services-conseils dans le projet SAGIR, œuvre du Centre des services partagés.

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Le gouvernement du Québec paie des consultants informatiques jusqu’à 2355 $ par jour pour le développement du projet SAGIR, dont la facture est déjà neuf fois plus salée que prévu pour les contribuables.

Le gouvernement confirme payer ces tarifs journaliers exorbitants, mais dit ne pas pouvoir nous dire combien de personnes reçoivent un tel traitement, et depuis combien de temps.

Notre Bureau d’enquête a révélé cet automne que les coûts de SAGIR, un projet visant l’informatisation des vieux systèmes de gestion de l’ensemble des ministères et organismes, pourraient atteindre le milliard de dollars.

Lancé sous un autre nom il y a 15 ans, le projet devait se terminer en 2007 au coût de 83 millions $.

L’échéancier final reste inconnu. Le gouvernement a justifié l’explosion des coûts par, entre autres, la grande complexité de ce projet aux nombreuses dérives.

SAGIR est surnommé «ça chire» par des fonctionnaires.

L’argent versé à certains consultants dans le projet peut aussi avoir fait gonfler la facture, a-t-on appris. Des sources qui travaillent au développement de SAGIR nous ont dit se poser des questions à propos du salaire de certains consultants. Plusieurs centaines de millions de dollars ont déjà été versés à des firmes privées dans ce projet.

Tous à plus de 1600 $/jour

Le Centre des services partagés du Québec (CSPQ), qui est chargé de l’implantation de SAGIR, nous a effectivement confirmé que le taux quotidien de certains consultants est très onéreux pour les contribuables.

Le gouvernement paie entre 1644 $ et 2355 $ par jour pour neuf spécialistes de la société américaine Oracle, selon une entente annuelle renouvelable. Ils peuvent être appelés par tous les ministères et organismes.

Impossible de savoir précisément depuis quand on verse autant d’argent pour leurs services et combien d’entre eux travaillent à temps complet. L’information est protégée par la loi, réplique le CSPQ, qui ajoute que «tous ne travaillent pas à temps plein».

Nos sources expliquent que certains consultants sont impliqués depuis plusieurs années et travaillent sur une base régulière.

L’argent versé par le gouvernement pour le consultant Oracle le mieux payé, par année, dans l’hypothèse où il travaille 200 jours, représente 471 000 $. C’est plus de deux fois ce que Québec verse en salaire à ses médecins en moyenne.

Le CSPQ explique que les taux quotidiens «reflètent le marché» pour des professionnels «ultraspécialisés». «On est conscient qu’on ne peut pas éviter le recours à l’externe. Par contre, nous sommes en mode action pour accroître l’expertise interne», a expliqué la porte-parole Alexandra Reny, faisant notamment référence à la création de 100 postes internes supplémentaires.

Le taux des spécialistes Oracle est beaucoup plus élevé que celui des 219autres consultants qui interviennent au CSPQ. En moyenne, l’argent qui leur est versé varie entre 262 $ et 1090 $ par jour.

Commentaires
Loading