Actualité | Faits divers et judiciaire

Relation d’affaires

Lapointe nie avoir tenté de voler les contribuables

L’ancien pdg de Tourisme Montréal blâme ses adjoints pour ses comptes de dépenses

Andrew McIntosh

Publié le: | Mise à jour:

L’ancien président-directeur général de Tourisme Montréal, Charles Lapointe, a nié hier avoir tenté de voler de l’argent des contribuables, alors qu’il ­dirigeait l’organisation.

Dans la tourmente depuis que ses ­dépenses de fonction extravagantes, ses réclamations en double et sa prime de départ astronomique ont fait l’objet d’un rapport spécial du vérificateur général du Québec, M. Lapointe était resté silencieux, refusant tout commentaire.

Loin de se cacher, il a été vu en train de manger avec une demi-douzaine de personnes au Mas des Oliviers, un restaurant français notoire sur la rue Bishop, qui est un lieu de rencontre favori et discret de politiciens, de lobbyistes, et de chefs d’entreprise.

Questionné à savoir pourquoi il ne jugeait pas bon de s’expliquer après avoir été pris à dilapider des fonds publics, il a répondu : «Je ne crois pas que c’est le cas, alors je n’ai pas de commentaire».

Il a aussi tenté de blâmer ses adjoints administratifs pour ce qu’il a décrit comme «des erreurs» dans ses allocations de dépenses, soit 10 000 $ de réclamations en double identifiées par des vérificateurs, qu'il a remboursé par la suite alors qu'il était confronté aux faits.

M. Lapointe a insisté n’avoir absolument rien à se reprocher.

«Ç'a été des erreurs de (il s’est arrêté mi-phrase). Je n’ai jamais rempli mes allocations de dépenses moi-même. C’est regrettable que ça n’a pas été trouvé. Et lorsque que ça été trouvé, je me suis empressé de rembourser», a expliqué M. Lapointe.

-Avec la collaboration de Félix Séguin

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus