/lifestyle/books
Navigation
La bible du boudoir

Le plaisir sexuel démystifié

Betony Vernon
Photo courtoisie
Betony Vernon
Betony Vernon
Photo courtoisie
Betony Vernon

Coup d'oeil sur cet article

L'Américaine Betony Vernon, designer de bijoux érotiques habituée des événements de mode les plus prestigieux comme la Semaine de la mode à Paris, a rédigé un ouvrage complètement consacré au plaisir sexuel et partagé sa vision de la félicité totale dans le best-seller La bible du boudoir.

Betony Vernon a insufflé beaucoup d’énergie dans cet ouvrage qui fait le point sur l’anatomie féminine et masculine, sur les différentes techniques conduisant à la félicité sexuelle et sur le concept de la cérémonie sexuelle sacrée. Le livre n’est pas superficiel. «Je ne le suis pas non plus!» annonce Betony Vernon en entrevue.

«Je pensais que ce genre de livre manquait sur le marché. Je l’ai cherché et je ne l’ai pas trouvé... Donc, je me suis mise au travail. Puisque je suis designer de bijoux pour le corps et d’objets destinés à augmenter le plaisir, j’ai réalisé à un moment que si je voulais continuer dans ce créneau, il fallait que j’apporte des connaissances aux gens qui collectionnent mes créations. Les gens ont des attentes, spécialement lorsqu’on parle de sexe. Je voulais que mon travail et mes explications soient généraux et non pas tournés seulement vers mes créations. Je voulais être démocratique, parce que le sexe est démocratique, n’est-ce pas?»

Améliorer les connaissances

«D’une part, je me disais que mes collectionneurs devaient améliorer leurs connaissances pour savoir quoi faire de mes pièces et, d’autre part, j’avais l’impression qu’au fil des ans, nous avons accumulé les connaissances sur le sexe, mais pas sur le plaisir décuplé, sur notre propre corps, pour se l’approprier complètement. J’espère avoir atteint mon objectif parce que lorsqu’on s’approprie son propre corps, on peut aussi le partager.

«J’ai donc fourni des informations sexuelles, mais aussi des informations anatomiques. On est supposé avoir une super vie sexuelle. Mais si on ne prend pas soin de chaque aspect de notre vie, à commencer par notre diète et notre paix intérieure, on ne peut pas s’attendre à profiter d’une superbe vie sexuelle.»

Tout cela n’est-il pas interrelié? «Complètement! Je pense que nous vivons dans une société qui a renié cela et qui l’a évité. C’est encore un sujet inconfortable aujourd’hui. Je vois, d’après la réaction des gens, que c’est une grande responsabilité de faire avancer les choses et j’ai choisi de le faire. Pas seulement pour mes collectionneurs, mais pour tout le monde: c’est quelque chose que nous méritons tous.»

Vie sexuelle satisfaisante

Elle a donc plusieurs objectifs. «Je suis probablement idéaliste, mais je crois que nous avons tous le droit d’avoir une vie sexuelle satisfaisante. À travers mon travail, j’ai aussi réalisé que les gens avaient des problèmes qui n’étaient pas liés à la recherche du plaisir. Des gens qui ont été abusés. Et c’est très dérangeant.

«Quand j’ai commencé à faire du design d’objets sexuels en 1992, je savais que j’étais en avance sur mon temps, mais j’ai persévéré. Et j’ai réalisé que pour continuer à faire mon travail, il fallait aussi que je devienne un professeur. À mon avis, le plaisir sexuel est encore tabou.»

Commentaires
Loading