/slsj
Navigation
«La fille du Martin»

Plusieurs salles ajoutent le film à leur programmation

La fille du Martin
Photo courtoisie / Agence QMI Les cinéphiles étaient nombreux au Boréalium de Saint-Félicien, vendredi dernier.

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-FÉLICIEN – Lancé en grande première au Boréalium du Zoo sauvage à Saint-Félicien le vendredi 10 janvier, le film La Fille du Martin fait un malheur. Contre toute attente, plusieurs salles au Québec viennent d’ajouter la production des frères Thivierge à leur écran.

«Nous allons ouvrir en salle dans plusieurs autres endroits qui n’étaient pas prévus, dans Charlevoix, Québec, Côte-Nord et le Bas-Saint-Laurent. On vient tout juste d’ajouter ces endroits», a expliqué Samuel Thivierge, plus que satisfait des lendemains de la sortie à Saint-Félicien qui a attiré pendant trois jours plus de 1000 cinéphiles.

«Il reste encore trois semaines avant d'ouvrir en salle à Montréal. Nous croyons que le buzz devrait encore grossir d’ici ce temps. Les demandes ne cessent de s’ajouter», a ajouté le réalisateur qui a produit ce film, en 2012, avec la complicité de ses frères Réal Jr et Paul Thivierge.

En compétition

La compétition est féroce pour les frères Thivierge qui font face à l’empire américain.

«Nous sommes présentement en compétition avec de bons films américains [...] alors nous en souffrons un peu. Notre campagne publicitaire n'est pas à la même hauteur que ces films, mais nous avons quand même une audience pour notre genre de film et notre public. Les médias nous supportent beaucoup», a ajouté Samuel Thivierge.

L’aventure se poursuit

«Nous remercions tous les gens qui ont écouté notre film et nous les invitons à partager leurs commentaires. On vous invite à vous rendre sur le web pour consulter la liste des salles où le film est à l’affiche et rendez-vous sur notre page Facebook La fille du Martin pour suivre notre aventure», de conclure le jeune cinéaste.

 

Commentaires