/slsj
Navigation
Manifestation

Loge m’entraide sonne des cloches pour sauver des logements sociaux

Loge
Photo roger gagnon Loge m’entraide a bruyamment manifesté son mécontentement sur la fin des subventions fédérales aux logements sociaux.

Coup d'oeil sur cet article

Pour une troisième fois en 18 mois, des manifestants se sont présentés devant le bureau du député ministre Denis Lebel, à Roberval, pour se faire entendre bruyamment, à l’aide de clochettes, dans le but de manifester leur mécontentement sur la fin des subventions fédérales aux logements sociaux.

«La fin des subventions fédérales aux logements sociaux fondés avant 1994 a déjà fait trop de dégâts. Le ministre et député Denis Lebel doit agir dès maintenant pour que cesse l’hémorragie», a expliqué Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m’entraide.

«On fait retentir les cloches aujourd’hui pour sonner l’alarme. Ça fait deux ans qu’on lui crie à l’aide et chaque fois, on se bute à une porte fermée. Il y a 6000 logements sociaux dans notre région qui vont perdre leur subvention», ajoute la coordonnatrice qui était accompagnée d’environ 25 manifestants.

Le ministre répond

Pour sa part, le ministre par voie de communiqué de presse a rappelé l’engagement du gouvernement fédéral en matière de logements sociaux.

«Depuis 2006, en collaboration avec nos partenaires, nous avons aidé plus de 880 000 familles à obtenir un logement abordable et le plan d’action économique 2013 a renouvelé notre engagement», explique le ministre Lebel.

 
Commentaires