/news/currentevents
Navigation
Religion

Québec a ses premiers saints

François de Laval et Marie de l’Incarnation canonisés

Coup d'oeil sur cet article

L’heure était à la réjouissance à l’Archevêché de Québec, hier, alors que deux «géants» de l’histoire sainte de la capitale ont été canonisés par le pape François.

L’heure était à la réjouissance à l’Archevêché de Québec, hier, alors que deux «géants» de l’histoire sainte de la capitale ont été canonisés par le pape François.

La ville de Québec peut maintenant compter sur ses deux premiers saints, soit François de Laval et Marie de l’Incarnation. Le premier est fondateur du Séminaire de Québec, qui a souligné l’an dernier ses 350 ans, alors que la seconde est fondatrice du monastère des Ursulines de Québec, qui célèbre cette année ses 375 ans.

Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix a appris au début du mois de décembre les intentions du Saint-Père, lors d’un entretien à Rome. Le pape lui a confié qu’il procéderait au cours du mois d’avril, sans préciser de date.

«Il m’a dit: “Je veux donner à l’Église d’aujourd’hui ses grands témoins de la première évangélisation pour soutenir la nouvelle évangélisation aujourd’hui. Ce sont des témoins lumineux.” Lui a jugé que c’était le moment opportun», lance-t-il.

Pas de miracle

Ces canonisations sont «équipollentes», du fait qu’elles n’ont pas nécessité la reconnaissance d’un miracle pour parvenir à la sainteté. «On constate que ces deux personnes sont tellement notoires, ont tellement marqué la vie de l’Église, qu’il ne faut pas attendre qu’un miracle soit reconnu pour les proclamer saints», affirme Mgr Maurice Couture, archevêque émérite de Québec.

Québec prisé

Avec ces canonisations qui surviennent en même temps que deux dates anniversaires d’importance, la nomination de Gérald Cyprien Lacroix à titre de cardinal et l’arrivée de la première porte sainte en Amérique, il semble que le pape François souhaite braquer les projecteurs sur Québec. «On le remercie beaucoup de ces marques d’affection et d’encouragement. Ça nous donne le goût de continuer notre mission», a commenté le cardinal Lacroix.

Une grande célébration aura lieu à Québec, le dimanche 18 mai, pour souligner ces annonces. Une messe célébrée par le Saint-Père et précédée d’un pèlerinage en France pourrait se tenir à Rome, à l’automne.

Une troisième personne, José de Anchieta, un prêtre jésuite d’origine espagnole qui a œuvré au Brésil, a aussi été canonisé, hier.

 


photos jean-françois desgagnés
Les tombeaux de François de Laval et de Marie de l’Incarnation, à Québec.
Commentaires