/news/currentevents
Navigation
Longueuil

Une soixantaine d’autobus scolaires vandalisés : deux adolescents arrêtés

Autobus vandalisés
ROBERT CÔTÉ / AGENCE QMI Vitres brisées, portes endommagées et extincteurs vidés, voilà l’état dans lequel se trouvait une cinquantaine d’autobus scolaires, le vendredi 23 mai 2014, à Longueuil. Ces actes de vandalisme ont grandement perturbé la rentrée de nombreux élèves de la Commission scolaire Marie-Victorin.

Coup d'oeil sur cet article

LONGUEUIL – Environ 3000 élèves d’une quarantaine d’écoles de Longueuil ont été privés de transport scolaire, vendredi matin, puisque deux adolescents auraient vandalisé une soixantaine d’autobus de l’entreprise Autobus Longueuil.

Vers 5 h 30, la police de Longueuil a reçu un appel pour dire que plusieurs autobus situés dans un entrepôt du boulevard Jacques-Cartier Ouest avaient été la cible de vandales au cours de la nuit.

En matinée, des enquêteurs se sont rendus sur place pour inspecter la scène de crime. Deux suspects de 15 et 17 ans ont été arrêtés par la police en fin d’avant-midi. En plus d’avoir vidé des extincteurs à l’intérieur des autobus, ils auraient également brisé des vitres et endommagé des portes des véhicules de l’entreprise Autobus Longueuil. Certains pare-brises ont été fracassés.

Résultat, des élèves de 24 écoles primaires, 7 écoles secondaires et 6 collèges privés ont dû trouver une autre façon de se rendre à l’école.

«Les jeunes se sont vantés de leurs exploits à des camarades d’école et c’est ce qui nous a permis de procéder à leur arrestation», a indiqué le porte-parole du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), Mark David.

«Les deux jeunes arrêtés sont rencontrés par les enquêteurs. Ils pourraient faire face à des accusations d’introduction par effraction et de méfaits», a ajouté Benoit Tranchemontagne, conseiller aux communications pour le corps policier. Ils doivent comparaître lundi, devant le Tribunal de la jeunesse.

Retour à la maison

À la sortie des classes vendredi, le personnel de la commission scolaire et des écoles a prévu rester plus tard pour permettre au plus grand nombre de parents de venir chercher leurs enfants.

«S’il faut attendre les parents jusqu’à 17 h 30, nous allons le faire. Nous demandons leur collaboration. Pour les parents qui ne peuvent se déplacer, notre personnel ira reconduire les élèves à la maison. S’il y a trop d’élèves, on pourra faire appel à des taxis, s’il le faut», a indiqué Raynald Thibeault, directeur de la Commission scolaire Marie-Victorin.

Selon Pierre Joncas, directeur d’Autobus Longueuil, ce n’est pas la première fois que des gens s’infiltrent dans les locaux au cours de la nuit. Il envisage certains moyens pour éviter la présence de visiteurs indésirables au cours de la nuit.

«Il faudra voir nos besoins et voir quel genre d’équipements on va acquérir», a-t-il précisé en entrevue à TVA Nouvelles.

Les autobus seront réparés au cours au week-end et M. Joncas espère être en mesure d’assurer le transport de tous les élèves lundi matin. Les dommages sont évalués à environ 60 000 $.

- Avec la collaboration de Carl Gourgue-Perreault.

Commentaires