/news/currentevents
Navigation
Directeur des initiatives numériques

400 candidats pour faire de Montréal une ville plus intelligente

POL-DENEIGEMENT-APPLICATION
PASCALE LÉVESQUE/AGENCE QMI Harout Chitilian, Vice-président du comité exécuti

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK | Montréal a reçu près de 400 candidatures pour pourvoir au nouveau poste de Directeur des initiatives numériques. Ce dernier aura la tâche colossale de hisser Montréal en tête du classement des villes intelligentes d’ici 2017.

NEW YORK | Montréal a reçu près de 400 candidatures pour pourvoir au nouveau poste de Directeur des initiatives numériques. Ce dernier aura la tâche colossale de hisser Montréal en tête du classement des villes intelligentes d’ici 2017.

«C’est l’objectif que s’est donné Montréal», dit Harout Chitilian, vice-président du comité exécutif, de passage à New York pour participer au Sommet 2014 de l’ICF (Intelligent Community Forum).

Michael Bloomberg, ancien maire de New York, a été le premier au monde à créer un poste de «Chief Digital Officer» en 2011. Ce sont deux femmes dans la vingtaine qui ont occupé le poste depuis, Rachel Haot et Jessica Singleton.

« Beaucoup d’intérêt »

M. Chitilian a d’ailleurs profité de son séjour pour rencontrer Mme Singleton.

«On essaie de trouver ce profil-là. Il y a beaucoup d’intérêt, on a reçu entre 300 et 400 candidats, des gens du milieu du marketing, de la programmation, et même des gens de télévision et d’anciens journalistes», dit Harout Chitilian.

Le Bureau de la Ville intelligente et numérique sera doté d’un budget de 400 000 $ pour 2014. «Il y a du travail à faire avec notre branding numérique et notre présence sur les réseaux sociaux. Il y a un éparpillement de stratégie, il faut donner un visage harmonieux aux citoyens. Il faut aussi intégrer la technologie dans la gestion de nos services publics», dit M. Chitilian.

Il n’écarte pas que la Ville de Montréal fasse appel à la population pour ce remaniement. «Il faut aller puiser des idées dans la foule», dit-il.

La culture

Rappelons que l’ICF a reconnu Montréal parmi les 21 métropoles intelligentes de l’édition 2014. C’est Toronto qui vient de rafler le prix de la ville la plus intelligente cette année.

M. Chitilian a aussi participé à un panel portant sur les thèmes de la culture en présence des représentants de la Ville de New York, de New Taipei City et de Columbus.

Ils ont particulièrement été impressionnés par le projet montréalais Regroupement Pied Carré qui garantit des espaces de création aux artistes dans le Mile-End.

«Notre modèle fait l’envie des autres», dit M. Chitilian.

Commentaires