/news/provincial
Navigation
Le Piolet

Lutte à trois autour d’un barbecue

Coup d'oeil sur cet article

Même si son horaire ne lui permet peut-être pas souvent d’exercer ses talents sur le gril, le maire Régis Labeaume s’est amusé comme un gamin lors de son deuxième BBQ annuel, qui a permis d’amasser plus de 60 000 $ au profit de l’organisme de réinsertion sociale Le Piolet.

Solidarité

L’activité se tenait pour la deuxième année de suite dans les jardins du Bonne Entente. Le Piolet œuvre auprès des jeunes de 16 à 35 ans en situation d’exclusion. «Le Piolet, c’est en banlieue, à Loretteville, d’où je viens. On va leur remettre un montant intéressant. On sort les jeunes de ce que j’appelle la “désespérance”. On les forme, on leur apprend un métier: la restauration. On les loge aussi pour les sortir de la misère», a résumé le maire de Québec.

Bataille radiophonique

De retour de Moncton, où il a assisté aux funérailles des trois agents de la GRC morts en devoir, le premier ministre Philippe Couillard a fait acte de présence en début de soirée. «C’est une journée sous le signe de la solidarité. C’est aussi une cause importante à défendre», a ajouté le chef du gouvernement.

Après les remerciements habituels, le maire affrontait les animateurs rivaux Gilles Parent, du FM93, et Jérôme Landry, de CHOI-FM.

Dans cette lutte à trois, l’entourage du maire a revendiqué la victoire, notamment en raison des ingrédients secrets de son hamburger.

Avec micro et tablier, M. Labeaume ne donnait pas sa place pour amuser le public à l’aide de sa spatule de maître du gril.

En 2013, le président d’honneur Pierre Karl Péladeau et le maire de Québec s’étaient affrontés comme chefs cuisiniers.

Commentaires