/entertainment/shows
Navigation
Festival d’été de Québec

Une vingtaine d’heures de route pour voir Billy Joel

Coup d'oeil sur cet article

Plus de 2000 km en moins de 24 heures; c’est la distance qu’a parcourue David Johnston afin d’assister au spectacle de Billy Joel et revenir à temps à Halifax. «Je suis parti (hier) et je dois reprendre la route tout de suite après le spectacle, parce que je travaille (aujourd’hui)», a-t-il lancé. Malgré les longues passées derrière le volant, il affichait un large sourire, puisque le magicien de profession était dans la première rangée pour la prestation du célèbre chanteur. «J’ai la même place que lorsque je suis venu pour Paul Mc Cartney», a-t-il enchaîné. Les plaines d’Abraham n’ont pas tardé à se remplir durant la prestation de Blondie et, malgré les 50 ans de carrière du «Piano Man» new-yorkais, les spectateurs provenaient de toutes les catégories d’âge. France Couture et Aline Couture ont trouvé leur compte lors du spectacle. Si la première n’en avait que pour Blondie, la deuxième patientait pour Billy Joel.

Commentaires