/news/health
Navigation

Gaga du yoga

Un art de vivre qui fait de plus en plus d’adeptes

Très souples, les enfants sont souvent bien meilleurs que leurs parents pour réaliser les mouvements.
Photo Le Journal de Québec, Didier Debusschère Très souples, les enfants sont souvent bien meilleurs que leurs parents pour réaliser les mouvements.

Coup d'oeil sur cet article

Yoga du sommeil, yoga des yeux, yoga du rire, yoga des golfeurs: le yoga est à la mode et certains parents inculquent à leur progéniture dès le plus jeune âge les bienfaits de cet art de vivre.

Besoin d’ouvrir la soupape? Le yoga est peut-être la solution. Populaire dans les années 1970, le yoga fait un retour en force dans les sociétés occidentales et Québec n’échappe pas à la vague.

Plus d’une vingtaine d’écoles ont ouvert leurs portes ces dernières années, incluant celle de Catherine Montour, Soham Yoga Bis, en 2012, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.

«Les gens prennent conscience qu’il y a quelque chose qui ne marche pas. Trop de stress, trop de maladies, trop d’affaires à gérer en même temps. Tout cela fait en sorte que le corps ne suit plus», explique Mme Montour.

Bien entendu, les adultes sont les plus fortement touchés, mais les enfants ne sont pas à l’abri de telle manifestation.

La clientèle de Mme Montour est variée. Elle compte aussi bien des jeunes mamans que des retraités ou des fonctionnaires qui courent le midi jusqu’à son studio pour pousser quelques «om» avant de retourner au travail.

L’antiperformance

«Ici, nous ne sommes pas dans la performance. On est dans l’antiperformance. On propose un retour vers soi, vers une saine intériorisation de nos besoins. Par des exercices, on travaille la force, la souplesse et l’endurance, ce qui nous aide à ramener le focus et à réapprendre à respirer, car beaucoup de gens en ont besoin.»

La capacité à lâcher prise serait étroitement liée aux avantages ressentis.

«C’est beaucoup ça, le yoga: être capable de laisser aller les choses et de faire confiance. Et ça, c’est énorme! Pour certaines personnes, ça peut prendre plusieurs séances. Pour d’autres, elles attendaient depuis si longtemps qu’elles ressentent les bienfaits dès la première fois.»

Cours parents-enfants

L’école Soham Yoga Bis propose des cours parents-enfants pour jeunes de 4 à 10 ans qui sont très populaires.

«Eux aussi vivent du stress. Le yoga permet de canaliser leur énergie et de travailler sur la confiance. Certains enfants deviennent très anxieux et très nerveux avant un examen.»