/news/currentevents
Navigation

Château Richer: plusieurs chèvres périssent dans un incendie

FD-INCENDIE-FERME
PHOTO AURÉLIE GIRARD/ Le nombre de bêtes qui se trouvaient à l’intérieur est inconnu et la cause de l’incendie n’était toujours pas connue au moment d’écrire ces lignes.

Coup d'oeil sur cet article

Un petit bâtiment agricole, situé au 8540, avenue Royale à Château Richer, a été la proie des flammes, hier en fin de journée. Des chèvres se trouvaient à l’intérieur, mais les pauvres bêtes n’ont pu se libérer et les flammes se sont rapidement propagées à la grandeur de la grange. Les pompiers de Boischatel, de L’Ange-Gardien et de Sainte-Anne-de-Beaupré ont été demandés en renfort à ceux de Château-Richer, tellement l’incendie était important.

Un petit bâtiment agricole, situé au 8540, avenue Royale à Château Richer, a été la proie des flammes, hier en fin de journée. Des chèvres se trouvaient à l’intérieur, mais les pauvres bêtes n’ont pu se libérer et les flammes se sont rapidement propagées à la grandeur de la grange. Les pompiers de Boischatel, de L’Ange-Gardien et de Sainte-Anne-de-Beaupré ont été demandés en renfort à ceux de Château-Richer, tellement l’incendie était important.

Le nombre de bêtes qui se trouvaient à l’intérieur est inconnu et la cause de l’incendie n’était toujours pas connue au moment d’écrire ces lignes.


9 janvier | Beauport: un rôdeur inquiète

Un rôdeur sème l’inquiétude, dans le secteur de l’école primaire l’Harmonie, après que sa présence a été rapportée par quatre élèves. La direction a émis un avis aux parents de ses élèves pour les avertir de la situation.

Les élèves en question ont affirmé avoir été suivis par une camionnette familiale blanche sur le chemin du retour à la maison. Ils ont d’abord averti leurs parents, puis des membres du personnel.

Aucune arrestation ni aucun incident n’a eu lieu concernant cette présence «indésirable».


8 janvier | Saint-Tite-des-Caps: accusé de traite de personne

Ken Boucher, 25 ans de Saint-Tite-des-Caps, est accusé une deuxième fois d’un crime peu commun: la traite de personne. La victime présumée de Boucher est une femme de 22 ans, alors que la précédente était âgée de 15 ans. La Couronne s’est opposée à sa remise en liberté, si bien qu’il restera détenu jusqu’à son prochain passage devant le juge prévu jeudi prochain. Boucher aurait «exercé un contrôle» sur la présumée victime afin de l’exploiter financièrement. Il était déjà en attente de procès pour un autre cas de traite. Sur Facebook, il clame son innocence.


8 janvier | Lévis: entre la vie et la mort

Un homme repose entre la vie et la mort après avoir été violemment heurté par une camionnette, en face du 5500, boulevard de la Rive-Sud. Le piéton aurait été téméraire et aurait tenté de traverser l’artère, très occupée, à un endroit où il n’y a pas de passage piétonnier. Selon un témoin qui est intervenu auprès de la victime, celle-ci était inconsciente et saignait abondamment au niveau de la tête. Le conducteur aurait tout essayé pour freiner à temps, mais en vain.