/news/politics
Navigation

Julie Lemieux en couple avec l’architecte qui a conçu les plans du nouvel amphithéâtre

Julie Lemieux en couple avec l’architecte qui a conçu les plans du nouvel amphithéâtre
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL DE QUÉBEC

Coup d'oeil sur cet article

Afin d’éviter toute apparence de conflit d’intérêts, Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif, a récemment informé le maire et la direction générale de la Ville de Québec qu’elle forme un couple avec l’architecte François Moreau, qui a conçu les plans du nouvel amphithéâtre.

La conseillère municipale du district de Beauport dit avoir joué de prudence, car elle reconnaît que la nouvelle relation pourrait paraître délicate aux yeux de certains. «Je vais tout faire pour protéger mon intégrité et celle de l’administration. J’entends respecter toutes les règles éthiques et je préfère en faire plus que moins», a indiqué Mme Lemieux.

L’entreprise de M. Moreau, ABCP architecture, fait partie du consortium qui a décroché en 2011 le contrat de près de 20 millions $ pour les plans et devis de l’amphithéâtre.

La conseillère et ancienne journaliste a rappelé qu’elle ne connaissait pas M. Moreau lorsque le contrat a été accordé et que l’amphithéâtre n’est pas un de ses dossiers. «Si des contrats qui concernent sa firme sont amenés au comité exécutif, je vais me retirer des discussions et je ne prendrai pas part au vote», a dit Mme Lemieux, qui fera de même au conseil municipal, à l’agglomération et au conseil d’arrondissement.

M. Moreau est également président du Rendez-vous naval et de l’organisation des Grands Voiliers 2017 — un dossier pour lequel la Ville de Québec est à la recherche de financement du gouvernement fédéral. «Je vais me retirer de ce dossier», a mentionné Mme Lemieux.

Le greffier de la Ville a rencontré Mme Lemieux et soutient qu’elle comprend bien les balises à respecter. «Il n’est pas interdit d’avoir une relation de couple avec quelqu’un qui a des relations d’affaires avec la ville, a noté Me Sylvain Ouellet. L’important, c’est de faire preuve de transparence, de réserve et de respecter la loi. Je pense que c’est très clair dans l’esprit de Mme Lemieux.»