/news/politics
Navigation

Frais d’itinérance de téléphonie: Labeaume s’est fait prendre en 2013

Frais d’itinérance de téléphonie: Labeaume s’est fait prendre en 2013
ANNIE T ROUSSEL/ JOURNAL DE QUEB

Coup d'oeil sur cet article

Critiqué pour des frais faramineux de données cellulaires à l’étranger en 2014, le maire Labeaume a aussi reçu des factures de plus de 3300 $ en 2013, a appris le Journal.

En décembre dernier, Régis Labeaume a été contraint de rembourser – par le biais de son parti politique – des frais de téléphonie de près de 9000 $ engendrés pendant un voyage à Rome et aux États-Unis en 2014. Avant les remboursements offerts par la compagnie de téléphone, les frais avaient atteint plus de 20 000 $.

Des données obtenues par le Journal montrent que ce n’était pas la première fois que le maire se faisait prendre par les frais faramineux de données cellulaires à l’étranger.

À la fin novembre 2013, lors d’une mission à Paris et Bruxelles, le maire a vu la facture de son iPad bondir à 1221,20 $ en raison d’un usage du réseau 3G plutôt que Wi-Fi. Le forfait habituel du maire est 23 $ par mois. Pendant ce même voyage, les frais de cellulaire se sont chiffrés à 645,40 $.

Lors de sa mission en Californie en septembre 2013, M. Labeaume a utilisé la transmission de données en itinérance de son téléphone pour un total de 734,35 $.

«C’est moins pire que 2014, mais c’est quand même assez incroyable. Je suis vraiment étonné», a commenté jeudi le chef de l’opposition à l’hôtel de ville.

Paul Shoiry s’explique mal comment le maire pouvait ne pas être au courant des règles à suivre en matière de téléphonie puisqu’une politique claire existe depuis 2005. Les élus ont également été formés à cet effet dès le lendemain de l’élection du 3 novembre 2013.

«Comme premier élu de la ville, il faut qu’il donne l’exemple. Sinon, c’est quoi le message qu’on envoie aux employés, et c’est quoi le message qu’on envoie aux contribuables qui vont recevoir des augmentations de taxes?», a demandé l’élu de Démocratie Québec.

Ce dernier ne va pas jusqu’à réclamer le remboursement des factures de téléphonie de 2013, mais il invite le maire à y réfléchir.

«Il devrait lui-même décider s’il y a lieu de rembourser ou non. Mais la première chose, c’est qu’il va falloir qu’il les justifie», a dit M. Shoiry.

En décembre dernier, M. Labeaume avait soutenu s’être fait prendre par surprise par les frais exorbitants d’itinérance engendrés lors de deux voyages. Il avait plaidé l’erreur de bonne foi.

«Je persiste à croire qu’il y a un problème et un manque de transparence», a rétorqué M. Shoiry.

Frais iPad 2013 : 1821,12 $

Frais cellulaire 2013 : 1502,03 $

Total frais de téléphonie 2013 : 3323,15 $