/finance/business
Navigation

Des écarts faramineux entre le privé et le public, selon la FCEI

Comptabilité salaire remuneration paie
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Les fonctionnaires gagnent en moyenne de 18% à 37% de plus qu’un travailleur du secteur privé et les employés de Postes Canada sont les champions de l’écart le plus élevé, affirme la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) dans un rapport rendu public lundi matin.
 
«Ce sont les employés de Postes Canada et du gouvernement fédéral qui sont les plus avantagés», souligne Simon Gaudreault, économiste principal à la FCEI.
 
D’après les données de ce regroupement de petites et moyennes entreprises, un employé du secteur privé gagne entre 2 150$ et 8 150$ de moins par année qu’un employé du secteur public pour un poste comparable, sans compter qu’il doit travailler de trois à six heures de plus par semaine.
 
De manière générale, la rémunération annuelle va de 51 029$ à 69 833$ pour les grandes catégories d’emploi contre 48 872$ et 61 688$ pour des postes similaires dans le secteur privé.
 
«Si les fonctionnaires étaient rémunérés selon les normes du secteur privé, les contribuables épargneraient 20 milliards de dollars par année», ajoute la FCEI.
 
En fait, un emploi sur cinq dépend du secteur public et parapublic au Canada, ce qui représente près de 3,6 millions de personnes.
 
«La plupart de ces emplois sont financés, en totalité ou en partie, par les recettes fiscales. On a assurément intérêt à se demander à quel point les salaires offerts dans le secteur public sont représentatifs des normes en vigueur dans le secteur privé et sont justifiés.»
 
Sans grande surprise, les employés de la fonction publique fédérale bénéficient de l’écart le plus important (33,3%), suivi par les employés municipaux (22,3%) et les fonctionnaires provinciaux (21,2%) (voir tableau 1). Dans le secteur parapublic, Postes Canada remporte la palme d’or avec un écart de loin supérieur à tous les autres paliers de 36,9%.
 
En moyenne, le salaire annuel des employés de Postes Canada s’établit à 57 475$ contre 49 278$ pour des employés occupant des emplois similaires dans le secteur privé.
 
La FCEI soutient que les disparités entre la rémunération du secteur privé et du secteur public demeurent importantes. Elle propose une série de recommandations pour réduire ces écarts, dont la mise en place de mesure de la productivité, étant donné que la rémunération dans le secteur public n’est pas soumise aussi directement aux forces du marché.
 
Ces résultats sont basés principalement sur environ 1,5 million de réponses à l’Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011.
 
Selon la FCEI, il existe un besoin pressant de faire un meilleur suivi des niveaux de rémunération puisque les données de l’ENM ne sont pas recueillies assez fréquemment pour que l’on puisse surveiller les tendances. 
 
 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.