/news/consumer
Navigation

Compteurs intelligents : Wendake va tenir une assemblée

Compteurs intelligents : Wendake va tenir une assemblée
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Alors que les membres de la réserve de Kanesatake refusent catégoriquement l’installation des compteurs intelligents sur leur territoire, les Hurons de Wendake, près de Québec, vont bientôt tenir une assemblée publique sur trancher la question.

La rencontre est prévue le mercredi 15 avril en soirée. «Je leur ai demandé de venir expliquer leurs histoires de cadrans !», a répondu du tac au tac le grand chef Konrad Sioui.

Ce dernier a d'ailleurs discuté du sujet avec son homologue de Kanesatake, Serge Simon.

«Nous sommes une communauté, nous ne sommes pas assujettis à la dictature d’Hydro-Québec. On ne sait pas si les compteurs peuvent représenter un danger pour nos membres. Ils ne rentrent pas ici, c’est simple. On prendra tous les moyens et ça inclut des procédures judiciaires», a soutenu le grand Simon il y a une dizaine de jours.

À Wendake, M. Sioui ignore combien de personnes seront présentes pour la réunion. «Je m'attends à voir beaucoup de monde. Il y a deux groupes : ceux qui sont en accord, et ceux qui ne veulent rien savoir.»

Le grand chef de Kanesatake s’est insurgé du manque de respect d’Hydro-Québec qui aurait changé des compteurs en vitesse alors que les propriétaires des résidences étaient absents.

Hydro-Québec croit pouvoir rassurer tout le monde à court terme.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.