/news/health
Navigation

Manger 10 grammes d’arachides chaque jour réduit les risques de mortalité

Manger 10 grammes d’arachides chaque jour réduit les risques de mortalité
pilotl39 - Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les hommes et les femmes qui consomment 10 grammes (une demi-poignée) de cacahuètes chaque jour ont moins de chance de mourir d’une maladie respiratoire, d’une forme de cancer ou d’une maladie cardiovasculaire. C’est ce que révèle une étude dont les résultats ont été publiés dans le International Journal of Epidemiology.

Les hommes et les femmes qui consomment 10 grammes (une demi-poignée) d’arachides chaque jour ont moins de chance de mourir d’une maladie respiratoire, d’une maladie neurodégénérative, d’une forme de cancer ou d’une maladie cardiovasculaire. C’est ce que révèle une nouvelle étude dont les résultats ont été publiés dans l’International Journal of Epidemiology.

La consommation d’arachide réduit effectivement de 23% les risques de mortalité liés à ces maladies. Les chercheurs de l’université Maastricht ont aussi découvert que d’autres fruits à coque comme les noix de cajou, les noix et les amandes, pouvaient avoir des effets similaires.

Mauvaise nouvelle toutefois pour les amateurs de beurre d’arachide, puisque ce dernier n’a pas les mêmes effets bénéfiques que les cacahuètes.

Une étude menée auprès de 120 000 participants

Depuis 1986, les chercheurs ont suivi plus de 120 000 Néerlandais âgés de 55 à 69 ans. Les scientifiques se sont notamment intéressés à leur mode de vie et à leurs habitudes alimentaires.

L’épidémiologiste Piet van den Brandt, qui a dirigé l’étude, affirme que ces résultats sont «remarquables», considérant la petite quantité d’arachides qui est nécessaire pour véritablement faire une différence. «Une consommation plus élevée n’était pas associée à une réduction plus importante des risques de mortalité», explique-t-il. 

D’autres études avaient déjà permis d’associer la consommation de noix et d’arachides à une réduction des risques de maladies cardiovasculaires. Les chercheurs de la présente étude sont toutefois les premiers à avancer que la consommation de noix et d’arachides peut aussi réduire le taux de mortalité dû au cancer, au diabète et aux maladies respiratoires et neurodégénératives.