/news/provincial
Navigation

Olympiques de 2024 : Labeaume met en garde Toronto

Régis Labeaume
Photo Le Journal de Québec, Stevens LeBlanc Régis Labeaume a blâmé les comités olympiques qui font en sorte, à ses yeux, de sous-estimer les coûts pour faire accepter les jeux à la population.

Coup d'oeil sur cet article

Régis Labeaume a conseillé jeudi à son homologue de Toronto d’y penser à deux fois avant de présenter sa candidature pour les jeux d’été de 2024.

Cette semaine, Marcel Aubut a affirmé qu’il se donnait comme mission de convaincre le maire de Toronto, John Tory, de se tourner vers les JO de 2024 après le succès des Jeux Panaméricains.

Le président du Comité olympique canadien (COC) a dit vouloir mobiliser toute son organisation pour que Toronto pose sa candidature.

Le maire Labeaume, qui écarte toute nouvelle candidature olympique pour le moment, a lancé un message sans détour.

«Je dirais au maire de Toronto, s’il ne veut pas y aller, qu’il ne se gêne pas. Laissez-vous pas bousculer par les comités olympiques nationaux. Pensez à vos contribuables», a-t-il dit en mêlée de presse jeudi.

Il a blâmé les comités olympiques qui font en sorte, à ses yeux, de sous-estimer les coûts pour faire accepter les jeux à la population.

«Les Olympiques, il y a toujours du monde qui veut se faire du capital politique avec ça, mais c’est les payeurs de taxes qui paient à chaque fois, a-t-il expliqué. Quand on fait attention aux Olympiques, c’est parce que c’est un désastre financier à chaque fois.»

Citant une étude de l’Université d’Oxford, le maire a noté que les jeux Olympiques d’été de 1960 à 2012 ont enregistré en moyenne des dépassements de coûts de l’ordre de 252 %.

«L’idée qu’il n’y aura plus de gigantisme, personne ne croit à ça», a dit M. Labeaume.

Boston a bien fait

Il a salué par ailleurs la décision du maire de Boston de retirer sa candidature cette semaine.

«Il a bien fait de résister aux sirènes du Comité olympique. Il a refusé de signer un papier qui faisait en sorte que les contribuables de Boston auraient assumé la totalité du déficit», a dit le maire Labeaume.

Les villes de Paris, Rome et Hambourg demeurent dans la course pour les olympiades de 2024.

Toronto a jusqu’au 15 septembre pour poser sa candidature. Le maire Tory n’a encore pris aucune décision à cet effet.