/opinion/blogs
Navigation

Nouvelle aventure radiophonique au 102,1 FM

Nouvelle aventure radiophonique au 102,1 FM
Courtoisie Leclerc Communication

Coup d'oeil sur cet article

Nous sommes rassemblés ce soir dans le Vieux-Québec pour annoncer le lancement d’une nouvelle station de radio qui arrive en ville. Une nouvelle radio conçue par des gens d’ici pour des gens d’ici. J’aurai le grand plaisir, le matin, de faire partie de l’équipe réunie autour de Stéphane Gasse pour parler de Québec aujourd’hui!

Ceci est une autopromotion. Une fois n’est pas coutume.

Le Journal m’accueille depuis seize mois déjà sur ce blogue, dans celui des «spin doctors» et pour certaines chroniques des versions imprimées.

J’éprouve un grand plaisir à m’adresser ainsi à un lectorat de plus en plus vaste. Et ça continue...

Quand Dan Caron m’a approché cet été pour faire partie de l’équipe de la toute nouvelle émission du matin du 102,1, je me suis tout de suite dit que j’additionnais simplement de nouveaux rendez-vous avec un plus large public, dans la capitale.

Ajoutez que le privilège de pouvoir m’exprimer dans un micro, en plus de celui d’écrire, cela me permettra d’échanger encore plus souvent avec les gens de Québec.

La radio sera accessible de partout via internet et mes chroniques du matin, également.

Il y aura un rendez-vous régulier tous les lundis jeudis, mais l’actualité en éducation étant ce qu’elle est, Stéphane Gasse pourrait m’inviter à un autre moment dans la semaine pour commenter une nouvelle qui vient de tomber ou une initiative qui suscite des questions ou une analyse. Il pourrait arriver que je discute politique, numérique ou culture, mais c’est l’éducation qui constitue le prétexte pour lequel je joins cette nouvelle bande de joyeux lurons qui entoureront Stef Gasse, en ondes de 5h30 à 9 heures, en semaine.

On ne s’imagine pas l’ampleur du défi que pose cette nouvelle aventure d’une radio-parlée qui vient s’insérer entre les trois émissions matinales qui veulent absolument avoir raison dans leur approche et cette autre, première dans le marché actuel, qui est produite par la société d’État.

Québec aujourd’hui sera pilotée dès ce jeudi matin par un animateur d’expérience et de talents recruté par Leclerc Communication, les propriétaires des fréquences 102,1 et sa station sœur, WKND. Le projet d’une nouvelle station qui possède une nouvelle image et un nouveau son est très emballant.

Parmi les collaborateurs, je pourrai côtoyer Vincent Marissal (politique), Luc Laliberté (actualité américaine), Brigitte Guay (revue de presse et nouvelles), Caroline Gingras (culture), Gabriel Marineau (sports) Ianik Marcil (économie), Marcel Bouchard (plein air), Stéphane Berthomet (affaires judiciaires), Nancy Doyon (famille), Jessica Harnois (vin) et Frédéric Proulx (marketing) tous férus d’opinions argumentées dans le respect du point de vue des autres. L’idée c’est que le public se fasse sa propre raison...

Avec le temps, j’ai développé un ton à l’écrit.

Il s’agira de trouver mon ton, à l’oral.

Je garde le cap sur les mêmes sujets, les mêmes enjeux.

Je conserve les mêmes biais – je ne deviens pas journaliste.

Je remercie chaleureusement Dan Caron (directeur de la programmation) de sa confiance.

BLVD 102,1 FM est un grand carrefour où toutes les musiques se croisent, où tout le monde se rencontre et où toutes les opinions circulent.

On commence dès demain matin. Ma chronique de ce jeudi risque de porter sur les chaînes humaines autour des écoles, à moins qu’il ne survienne autre chose, d’ici demain 8h35.

C’est un rendez-vous!

Mise à jour: Le lien pour écouter ma première chronique «Les écoles publiques se prennent en mains»