/news/provincial
Navigation

Ouverture officielle du Monastère des Augustines

Ouverture officielle du Monastère des Augustines
Photo Le Journal de Québec, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Après deux ans et demi de travaux et 42 millions de dollars d’investissements, le premier ministre Couillard, le maire Labeaume et le ministre conservateur Denis Lebel ont procédé, mercredi après-midi, à l’ouverture du Monastère des Augustines, dans le Vieux-Québec.

Les responsables de la Fiducie du patrimoine culturel des Augustines étaient fiers de présenter, en grande pompe, ce «concept unique au monde» qui suscite déjà de l’intérêt à l’étranger. Les travaux de transformation de ce lieu patrimonial en un centre de ressourcement en santé se sont achevés récemment. Il est ouvert au public depuis le 1er août, soit 376 ans jour pour jour après l’arrivée à Québec des trois fondatrices de la communauté des Augustines.

La population peut désormais s’approprier cet ancien cloître. «Le Monastère des Augustines est désormais l’un des plus imposants ensembles patrimoniaux du pays. En devant accessible au public, cet aménagement majestueux permet à notre patrimoine de rester vivant», s’est félicité Régis Labeaume.

Hommage aux religieuses

Le premier ministre Couillard, qui s’est vu remettre un vieux document signé par un de ses aïeux, a rappelé la contribution des religieuses au «système de santé moderne avec la création de l’Hôtel-Dieu de Québec ainsi que de 11 autres monastères-hôpitaux à travers la province».

Le premier ministre Philippe Couillard s’est vu remettre un vieux document signé par un de ses aïeux hier lors de l’ouverture du Monastère des Augustines.
Photo Le Journal de Québec, Jean-François Desgagnés
Le premier ministre Philippe Couillard s’est vu remettre un vieux document signé par un de ses aïeux hier lors de l’ouverture du Monastère des Augustines.

Le Monastère permettra l’hébergement dans une soixantaine de chambrettes, anciennes cellules des Augustines. La moitié d’entre elles conservera le cachet d’époque. Un étage plus haut, on accède à des chambres à l’allure résolument plus moderne, mais avec le même souci de modestie propre à la communauté religieuse. Les nouvelles installations comprennent un musée, 1000 artefacts, un centre d’archives, des salles multifonctionnelles, un restaurant et une boutique.

L’investissement de 42 millions $ est ainsi divisé: 16,25 millions du gouvernement du Québec, 15 millions d’Ottawa, 6,3 millions de la Ville de Québec et 4,4 M$ des Augustines.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.