/news/health
Navigation

Plus de 10 millions $ en frais d’avocats

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Plus de 10 millions $ ont été dépensés en avocasseries pour le projet de construction du nouveau CHUM, a appris Le Journal.

Ce magot équivaut au salaire de 167 infirmières à temps plein pendant une année.

Et la facture continuera de gonfler. Le dernier contrat en lice accordé à la firme Lavery, de Billy atteint 2,56 millions $ à lui seul. Cette entente de gré à gré pour des services juridiques s'étend sur trois ans, jusqu'en 2017.

Mode PPP

Directrice des communications du CHUM, Irène Marcheterre précise que les 10 387 000 $ de frais juridiques encourus jusqu'à maintenant sont «budgétés», c'est-à-dire qu'ils sont inclus dans la facture totale de plus de 3 milliards $ prévue pour le projet.

Le choix du mode de construction en partenariat public-privé a contribué à augmenter les frais juridiques. «Ils touchent la signature des ententes de partenariat, la préparation des contrats avec les partenaires en PPP, la conception, la construction, le financement, etc.», signale-t-elle.

Mme Marcheterre rappelle qu'un groupe d'architectes et d'experts en génie-conseil a également poursuivi le CHUM parce qu'ils s'estimaient lésés par le choix du mode de construction, ce qui a entraîné des coûts supplémentaires.

L'acquisition de bâtiments commerciaux au centre-ville de Montréal et l'expropriation de résidents sur le terrain du nouvel hôpital ont également requis les services d'avocats et gonflé la facture, insiste la porte-parole.