/lifestyle/books
Navigation

Maxim Martin souhaite écrire un deuxième livre

Excessif, où il raconte un passage tumultueux de sa vie, a connu beaucoup de succès

Maxim Martin
Photo Le Journal de Montréal, Chantal Poirier Maxim Martin a reçu des centaines de témoignages après la publication d’Excessif.

Coup d'oeil sur cet article

Les semaines suivant la parution du premier livre de Maxim Martin ont été très intenses pour l’humoriste. Les témoignages ont afflué depuis la sortie d’Excessif, dans lequel il raconte sa descente dans l’enfer de l’alcool et de la drogue. À quelques jours du Salon du livre de Québec, il confie vouloir écrire la suite.

«Le commentaire que j’ai le plus souvent, c’est que les gens restent un peu sur leur faim, dans le sens qu’ils aimeraient savoir ce que je fais pour me maintenir au quotidien», a confié celui qui sera présent au Salon du livre de Québec en fin de semaine.

Maxim Martin a adoré le processus d’écriture. «Il risque d’y avoir une suite à Excessif, cet automne. On est en train de placer les choses. Pour la première fois de ma carrière, il faut que je planifie bien les choses!» a-t-il ajouté en riant.

Dès sa sortie, Excessif s’est hissé au sommet des palmarès, s’écoulant à quelque 12 000 exemplaires. Maxim Martin avait déjà savouré le succès d’un spectacle ou d’une émission, mais pas celui d’un livre. «Avec les entrevues, le succès du livre, les gens qui m’écrivent... j’étais abasourdi. C’était très nouveau pour moi.»

De nombreux témoignages

Il a reçu des centaines de témoignages. «C’est fou. C’est vraiment fou, dit-il. Répondre à mes messages a été une job à temps plein. C’est rare qu’on m’écrivait juste pour me dire: “J’ai beaucoup aimé ton livre.” C’était des témoignages de gens qui avaient vécu la même chose ou qui étaient en plein dans cette guerre-là et qui se sont servis du livre comme ancrage ou tremplin.»

Selon lui, l’impact de son livre s’est étendu à beaucoup plus de gens que ceux qui sont touchés directement par les problèmes qu’il a eus.

«Il y a beaucoup de conjoints et de conjointes qui m’ont dit que je les avais aidés à comprendre la lutte leur fils, leur mari, leur ex. Il y a aussi beaucoup de mères qui m’ont écrit. Des mères qui ont des gars, des filles, qui vivent ça.»

Projets télé et tournée

Le lancement d’Excessif a un impact positif sur le spectacle de Maxim Martin, présentement en tournée et intitulé Enfin.

«Habituellement, plus une tournée avance, moins tu vends de billets, et c’est normal. Là, c’est le contraire. Je ne comprends pas trop ce qui se passe et je suis loin de m’en plaindre.»

En ce moment, Maxim Martin est aussi en plein tournage d’une toute nouvelle émission, Papa à 100 %, diffusée l’automne prochain à Canal Vie. Il y explorera la paternité en compagnie de Pierre-Yves Lord et Étienne Boulay.

À voir au Salon du livre de Québec

Le Salon du livre de Québec se déroule du 13 au 17 avril. Le coût d’entrée est de 5 $. Le Centre des congrès est situé au 900, boulevard René-Lévesque Est. Il accueillera environ 1250 auteurs pendant quatre jours.

Maxim Martin tiendra des séances de dédicaces au Salon du livre de Québec vendredi, de 19 h à 20 h 30, et samedi, de 10 h à 11 h 30 et de 13 h 30 à 15 h, au kiosque n° 217.

Le 29e Festival de la bande dessinée se déroulera au Salon du livre. Près de 120 créateurs d’ici seront présents, ainsi qu’une douzaine d’auteurs européens.

Parmi les invités :

  • Janette Bertrand
  • Chrystine Brouillet
  • Marie Laberge
  • Dany Laferrière
  • Kim Thuy
  • Michel Rabagliati