/finance
Navigation

Archibald veut devenir un leader de la restauration

Francois Nolin, cofondateur d’Archibald, et Simon Laroche, vice-président des ventes chez Labatt au Canada, ont annoncé mardi la vente de la microbrasserie au géant brassicole.
Photo Le Journal de Québec, Annie T Roussel Francois Nolin, cofondateur d’Archibald, et Simon Laroche, vice-président des ventes chez Labatt au Canada, ont annoncé mardi la vente de la microbrasserie au géant brassicole.

Coup d'oeil sur cet article

La vente de la microbrasserie Archibald à Labatt va permettre à François Nolin et à ses associés de se concentrer sur l’ouverture de restaurants partout au Canada.

Le cofondateur de la microbrasserie Archibald dit avoir établi un plan d’affaires et de croissance à l’échelle canadienne pour établir une véritable chaîne de restaurants.

«On veut devenir un leader de la restauration au Canada. Moi, mon métier est celui de restaurateur. C’est ma passion. On va ouvrir beaucoup de restaurants Archibald au cours des prochaines années», a-t-il laissé entendre au Journal.

La transaction annoncée mardi avec Labatt ne concerne pas la division restauration, qui demeure la propriété de M. Nolin. Actuellement, Archibald détient quatre restaurants (Québec, Lac-Beauport, Trois-Rivières et Montréal).

François Nolin parle d’un plan d’expansion de cinq ans qui prévoit l’ouverture de nombreux restaurants au Québec, en Ontario, dans l’Ouest canadien et dans les provinces maritimes.

Mariage parfait

Chez Labatt, on savourait mardi la transaction qui lui permet de mettre la main sur la microbrasserie Archibald de Québec.

«C’est un mariage parfait et heureux», a souligné le vice-président des ventes de la brasserie Labatt au Canada, Simon Laroche.

La microbrasserie Archibald brasse de nombreuses bières de styles ale, lager, porter et pilsner dans des canettes reconnaissables à leur design rétro unique.

Les principales bières d’Archibald sont la Chipie, La Joufflue, La Matante, La Brise du Lac, La Ciboire et La Valkyrie.

Selon M. Nolin, Archibald était à la recherche d’un «partenaire de croissance» depuis quelques mois et le choix de Labatt s’est imposé en raison de son expertise technique, son réseau de distribution et son respect des valeurs d’Archibald, a-t-il indiqué.

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Labatt soutient que François Nolin et son équipe vont demeurer à la tête de la microbrasserie Archibald.

plusieurs millions de dollars

Labatt prévoit déjà des investissements de «plusieurs millions de dollars» dans les installations de la microbrasserie Archibald à Val-Bélair afin d’augmenter de façon significative la capacité de production.

Fondée à Québec en 2005, la microbrasserie Archibald emploie 480 personnes, dont 440 dans ses quatre restaurants.

D’autres microbrasseries québécoises pourraient se laisser séduire

L’achat de la microbrasserie Archibald par Labatt pourrait ouvrir la porte à d’autres transactions du genre au Québec prochainement.

Plusieurs sources ont indiqué au Journal que les grands brasseurs Labatt et Molson-Coors étaient clairement en mode acquisition au Québec.

On dénombre plus d’une centaine de microbrasseries au Québec qui brassent plus de 3300 bières différentes.

Molson-Coors détient depuis quelques années sa propre entité indépendante (Six Pintes) de produits de microbrasseries.

Récemment, le grand patron de Molson-Coors, Mark Hunter, a dit être à la recherche de microbrasseries au Canada dans le but de gagner des parts de marché.

Le vent dans les voiles

Il faut dire que les microbrasseries nagent en pleine croissance depuis quelques années.

«Le marché de la bière dite traditionnelle est devenu mature au Canada. Les grands brasseurs, pour gagner de nouveaux clients, renouvellent leur portefeuille de marques. Ils s’adaptent aux goûts des jeunes consommateurs qui aiment les bières de microbrasseries», signale le professeur en administration de l’Université Laval, Yan Cimon.

Selon ce dernier, l’avenir de l’industrie de la bière au pays passe par la distribution de produits exclusifs et de marques authentiques.

«Avec des produits de niche, les brasseurs peuvent davantage jouer sur les prix. Les marges sont meilleures», a souligné le professeur Cimon.

90 % du marché

Au Québec, Labatt et Molson-Coors détiennent plus de 90 % du marché de la vente de bière qui s’élève annuellement à près de 2,4 milliards $.

Rappelons que Labatt est la division canadienne du géant belge brésilien Anheuser-Busch-Inbev. La multinationale de la bière a un chiffre d’affaires annuel de près de 50 milliards $ US.

Des microbrasseries chez les géants

2016: Labatt achète la microbrasserie Archibald de Québec

2015: Labatt achète Mill Street Brewery de Toronto

2011: Labatt achète Goose Island Brewery de Chicago

2009: Molson achète Granville Island Brewing de Vancouver

2005: Molson achète Creemore Springs Brewery de Creemore (Ontario)