/sports/hockey
Navigation

Les blessures à l’étude chez Hockey Québec

Coup d'oeil sur cet article

Sous la supervision du chercheur et professeur Dave Ellemberg, des étudiants de l’Université de Montréal ont mené une étude sur les blessures dans le cadre du volet masculin de la Coupe Dodge, les championnats provinciaux de Hockey Québec.

L’objectif est d’aider la Fédération à mieux gérer certaines situations.

M. Ellemberg, qui s’intéresse depuis des années au cas des commotions cérébrales dans le sport en général, a approché il y a plusieurs mois la coordonnatrice en santé et sécurité à Hockey Québec, Mariève Blais.

«Il est difficile d'obtenir des données précises en rapport avec les blessures, a-t-elle déclaré dans un communiqué. Nous avons donc élaboré un plan qui a débuté cette année pour répertorier toutes les sortes de blessures et ce même durant la saison.»

L’analyse faite durant la Coupe Dodge, qui se terminait dimanche, touche la catégorie bantam, où les mises en échec complètes sont permises dans les classes AA et AAA.

Tous les niveaux bantam ont été scrutés à la loupe. Une équipe de trois étudiants par site ont répertorié toutes les blessures durant l’évènement et ils filment également tous les matchs.

«Lorsqu’il y a une blessure, on va voir les soigneurs de chaque équipe pour prendre en notes leurs observations et les procédures utilisées, a expliqué Ellemberg. On inscrit ça après dans un registre qui est en ligne et même après la Coupe Dodge, nous allons faire un suivi avec les athlètes pour voir s’ils ont besoin d’interventions médicales plus approfondies que celles obtenues à la Coupe Dodge.»