/investigations/finance
Navigation

Un guichet automatique illégal sous le nez des avocats

Et il a été exploité par un avocat arrêté par la police pour avoir acheté une arme

Guichet illégal
Félix Séguin Le guichet au Barreau, qui appartenait à un avocat controversé, est hors service depuis cette semaine et devrait disparaître de l’immeuble sous peu.

Coup d'oeil sur cet article

Jean-François Cloutier et Félix Séguin, Bureau d’enquête

Un guichet automatique privé installé dans le sous-sol du Barreau du Québec a été exploité par un avocat qui a été arrêté après avoir acheté un pistolet, un silencieux et des munitions à un agent double en 2015.

Selon des informations obtenues par notre Bureau d’enquête, ce guichet automatique situé dans la Maison du Barreau, sur le boulevard Saint-Laurent à Montréal, a été exploité par un avocat pendant plusieurs années.

Cet avocat a été arrêté en juillet 2015, comme l’avait rapporté le quotidien La Presse, ajoutant qu’il aurait dit aux policiers, au moment de son arrestation, vouloir acquérir une arme pour assurer sa protection.

Il a été piégé par les enquêteurs de la section Gangs de rue de la région est.

Son nom figure toujours au Tableau de l’Ordre du Barreau, selon lui, mais il a dit ne plus pratiquer. Lorsque contacté par notre Bureau d’enquête, il a dit que l’acquisition de l’arme s’expliquait par une descente aux enfers passée dans la drogue et l’alcool. «J’étais dans un bad trip. Je craignais pour ma sécurité.»

Il a précisé que ça n’avait rien à voir avec l’exploitation de guichets. Il a dit avoir entrepris depuis des démarches pour se reprendre en main.

Hors service

Le guichet automatique du Barreau est hors service depuis la publication des articles de notre Bureau d’enquête révélant la présence de nombreux guichets privés illégaux au Québec.

Notre Bureau d’enquête a de plus révélé hier que de nombreux guichets sont exploités avec une accréditation de l’Autorité des marchés financiers (AMF) malgré des liens de leurs propriétaires avec des individus qui ont intéressé la police.

Un des propriétaires d’une entreprise qui exploite une centaine de guichets automatiques au Québec a même déjà été accusé de possession de biens criminellement obtenus.

Pas de logo

Le guichet situé au Barreau n’arbore pas le logo de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et est donc illégal. D’ailleurs, il n’apparaît pas au registre en ligne de l’AMF à l’adresse du Barreau.

Selon nos informations, le propriétaire actuel du guichet est l’entreprise Zinal ATM.

Selon une source, l’avocat a vendu le guichet du Barreau et d’autres guichets à Zinal en 2014 ou 2015.

Il a cependant travaillé à commission pour l’entreprise, l’aidant à trouver des emplacements rentables pour des guichets. L’avocat a notamment touché des commissions sur les profits réalisés avec le guichet du Barreau, selon une source.

Jointe au téléphone, Zinal ATM a affirmé avoir fait les démarches d’accréditation, mais ne pas avoir pris le temps d’apposer sur le guichet la vignette que l’entreprise dit avoir reçue de l’AMF.

Le Barreau laconique

Le Barreau du Québec a été laconique lorsqu’interrogé par notre Bureau d’enquête sur la présence d’un guichet illégal dans ses bureaux.

Sa porte-parole, Martine Meilleur, nous a écrit: «Nous vous informons que le guichet automatique ATM se trouvant actuellement dans l’édifice du Barreau est hors d’usage. La compagnie doit venir le cueillir dans les jours qui viennent. Le Barreau ne prévoit pas remplacer l’appareil.»

L’AMF ne nous a pas rendu notre appel hier.

► Notre Bureau d’enquête a révélé mardi que de nombreux guichets illégaux, c’est-à-dire exploités par des entreprises non accréditées par l’AMF et n’affichant pas le logo à l’effigie de l’organisme, sont en fonction un peu partout au Québec. Bref, la situation est hors contrôle malgré une loi votée il y a trois ans.

VOTRE GUICHET EST-IL SUR CETTE CARTE ?

Une recherche dans la base de données du Registre en ligne de l'AMF montre, en date du 24 avril, 3389 guichets gérés par 1339 exploitants. Selon l’AMF, des guichets accrédités peuvent ne pas encore avoir été ajoutés à cette liste. Si un guichet que vous avec utilisé ou remarqué ne se trouve pas sur cette carte, il se peut donc qu’il soit illégal. Veuillez nous le signaler svp à l’adresse courriel suivante: jdm-scoop@quebecormedia.com.

La chasse aux guichets illégaux est ouverte

Voici deux autres guichets privés illégaux repérés par nos lecteurs. Nous avons publié mardi, sur notre site internet, la localisation des guichets légaux au Québec. Les données proviennent du registre de l’AMF. Si un guichet ne se trouve pas sur cette liste, c’est parce qu’il n’est pas légal et que l’AMF ne connaît probablement pas son existence. Nous vous invitons à continuer à nous les signaler, comme des dizaines d’entre vous l’ont fait depuis quelques jours.

Guichet illégal
Photo Le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin
Guichet illégal
Photo Le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin