/news/currentevents
Navigation

L’Église de Scientologie manifeste

Marche contre la surconsommation des drogues psychiatriques organis�e par l'�glise de scientologie de Quebec,
Daniel Mallard/Agence QMI Les manifestants ont marché de l’Hôpital Saint-François-d’Assise jusqu’à l’Institut universitaire en santé mentale, escortés par des policiers du SPVQ.

Coup d'oeil sur cet article

Une cinquantaine de membres de l’Église de Scientologie de Québec ont marché samedi après-midi dans les rues de Québec pour dénoncer la prescription de médicaments en psychiatrie.
 
Les manifestants ont marché de l’Hôpital Saint-François-d’Assise jusqu’à l’Institut universitaire en santé mentale, escortés par des policiers du SPVQ.
 
«Nous voulons aujourd’hui dénoncer les abus psychiatriques vécus au Québec et demande un meilleur contrôle. Les gens ne connaissent pas ce qu’ils prennent», explique l’organisatrice de la marche, Sylvie Harvey.
 
D’autres marches de l’Église de scientologie sont à prévoir au cours des prochains mois selon Mme Harvey, qui souhaite plus de visibilité sur certains sujets, notamment les électrochocs.
 
Aucun débordement n’a eu lieu hier, malgré la présence d’un opposant affilié au groupe Anonymous. Ce dernier tenait à apporter une contradiction dans le débat, estimant que «la Scientologie n’a pas de leçon à donner en matière de santé mentale».