/news/transports
Navigation

Les motos ont de plus en plus la cote chez les femmes

Le nombre de véhicules en hausse de 4,3 % au Québec depuis deux ans

Marie-Michelle Baron (à gauche) et Jessie Beaulieu sont au nombre des femmes qui ont adopté la moto. Si la première est une apprentie, la seconde roule sur les routes du Québec depuis huit ans déjà.
Photo Le Journal de Québec, ANNIE T. ROUSSEL Marie-Michelle Baron (à gauche) et Jessie Beaulieu sont au nombre des femmes qui ont adopté la moto. Si la première est une apprentie, la seconde roule sur les routes du Québec depuis huit ans déjà.

Coup d'oeil sur cet article

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à bondir sur les motos et elles contribuent à la hausse de 4,3 % du nombre de véhicules en circulation au Québec ces deux dernières années.

«Ce que l’on remarque, c’est qu’il y a beaucoup plus de femmes et des couples en moto. Avant, les couples étaient assis sur le même véhicule.

«Maintenant, chacun a sa propre moto», indique Gilles Dubois, président de la Fédération motocycliste du Québec. «Au niveau de la Fédération, les statistiques sont passées de 12 % à 19 % de membres féminins», ajoute M. Dubois, en faisant référence à ses données de 2015.

Spécialiste de la gent féminine en moto, la présidente de l’Association des femmes motocyclistes du Québec (AFMQ), Hélène Boyer, estime que cet intérêt ira toujours en grandissant.

«Il y a deux phénomènes. Il y a les femmes qui passent de passagère à conductrice et les femmes qui ont déjà eu des motos et qui ont recommencé plus tard. Il y a aussi celles qui ont toujours eu le goût d’en faire et qui font leur cours», énumère Mme Boyer.

Les commerçants s’adaptent

Bien au fait de la hausse du parc de motocyclettes dans la province, la présidente de l’AFMQ est catégorique: «C’est clair qu’il y a un lien avec le nombre de femmes motocyclistes», indique-t-elle.

D’ailleurs, les commerçants spécialisés se sont adaptés à cette nouvelle tendance, avec des motos et des vêtements adaptés, fait remarquer Mme Boyer.

Jessie Beaulieu, 33 ans, s’est fait transmettre la passion de ses parents. «J’ai grandi là-dedans. J’ai suivi l’exemple. C’est aussi le goût de l’aventure et de la liberté», lance-t-elle. Marie-Michelle Baron, l’une de ses partenaires de randonnée, ne voulait plus prendre place sur le siège arrière.

«Je ne voulais plus attendre après personne. Toute petite, je disais qu’un jour j’aurais une moto», souligne l’apprentie conductrice de 23 ans.

Motos à trois roues

L’arrivée des motos à trois roues impacte aussi à la hausse le parc moto.

«Il y en a de plus en plus parce que le cours n’est que de sept heures et est moins coûteux que celui de moto», indique Sonny Brochu, du magasin TY Moteurs à Lévis. Il ajoute que le sentiment de sécurité plaît énormément. «Ce n’est pas tout le monde qui est à l’aise sur une moto», termine-t-il.

Plus de motos sur les routes du Québec

  • 23 339 Femmes propriétaires de moto
  • 138 776 Hommes propriétaires de moto
  • 172 777 Nombre de motos en circulation (selon les avis de renouvellement d’immatriculation de la SAAQ)
  • 4,3 % de hausse de 2014 à 2016­
  • 165 626 en 2014
  • 160 058 en 2013
  • 152 541 en 2012