/lifestyle/outings
Navigation

L’écusson rassembleur

L’écusson rassembleur
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Avec Patch Your Trip, cinq étudiants de l’Université Laval travaillent à créer une communauté dynamique de voyageurs partout à travers le monde qu’ils comptent bien réunir grâce à... un écusson.

Julien Kinch, Étienne Brisson, Guillaume Moisan, Francis Boily et Alexandre Grenier ont une passion commune: le voyage. «On a tous voyagé un peu partout sur la planète, que ce soit l’Amérique centrale, du Sud, moi j’ai fait l’Asie pendant trois mois. On est tous des fervents amateurs», assure Julien Kinch.

Les cinq partenaires ont principalement voyagé dans les auberges de jeunesse, question de limiter les dépenses, mais aussi de rencontrer d’autres voyageurs. «Mais je trouvais que des fois, on arrivait dans des endroits et on se sentait plus comme un porte-feuille qu’à la maison», dit-il.

Auberges de qualité

Pour pallier ce sentiment, ils ont eu l’idée de développer un réseau d’auberges jeunesse fiables et de qualité, où les voyageurs seraient assurés de vivre une belle expérience. Ainsi est né Patch Your Trip. Comment ça fonctionne? Pour 25 $, on vous remet un écusson donnant 10 % de rabais sur le prix d’un séjour dans les auberges sélectionnées, en plus d’une consommation à l’arrivée.

L’écusson est valide pour trois ans, s’achète en ligne ou dans les auberges participantes. Julien Kinch estime que le voyageur fait ses frais après quelques nuits à l’étranger. Après à peine un an de développement, Patch Your Trip compte un millier de membres, qui ont actuellement accès à quelque 245 établissements — souvent indépendants — répartis dans 66 pays.

Contact humain

«On a nous-mêmes visité la moitié des auberges», assure Julien Kinch, qui peut compter aussi sur un groupe d’ambassadeurs pour continuellement en découvrir.

«Pour le reste, on a pris des plateformes de référencement en ligne, on a pris la crème de la crème des auberges, on les a contactées, on a rencontré les propriétaires par Skype pour s’assurer qu’ils comprennent bien le projet avant de faire un partenariat. C’est rigoureux, il y a un contact humain. On veut trouver les meilleures auberges», renchérit-il.

Julien Kinch garantit que les établissements partenaires respectent et appliquent les rabais promis aux membres de la communauté Patch Your Trip. «On s’engage soit à rembourser la personne, soit à communiquer avec l’auberge si la personne est encore sur les lieux. Pour nous c’est important. On n’a pas monté ça pour que ça ne soit pas respecté», tranche-t-il.


patchyourtrip.com

Vers une application mobile

Les fondateurs de Patch Your Trip songent à développer une application mobile pour faciliter l’interconnexion de ses membres, l’achat des écussons et les réservations en ligne.

«L’idée, c’est de créer des profils, de bloguer à travers ça, d’afficher son parcours sur une carte du monde, de le partager avec ses parents, ses amis. Et à la fin du voyage, on sort des chiffres. Par exemple, vous avez sauvé tant d’argent, vous avez réservé dans tel nombre d’auberges, vous avez franchi tant de pays, entendu ces langues-là, etc.», explique Julien Kinch.

Une collecte de fonds doit s’activer sur la plateforme de sociofinancement La Ruche dès la rentrée scolaire. L’entreprise estime avoir besoin d’un montant se situant entre 20 000 $ et 25 000 $ pour y parvenir.