/news/politics
Navigation

Vestiges des Moulins de Breakeyville: 1 million pour aménager la promenade

Quebec
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC Le maire Gilles Lehouillier prend la pose devant les vestiges des Moulins Breakey. Il est accompagné de Robert Roy, président de la Société d'histoire de Sainte-Hélène-de-Breakeyville.

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé jeudi des investissements d’un million de dollars, sur deux ans, pour l’aménagement et la mise en valeur du site historique des moulins Breakey, à Sainte-Hélène-de-Breakeyville.

Ce projet, porté par la Société d’histoire de Sainte-Hélène-de-Breakeyville depuis 2011, prévoit notamment la facilitation de l’accès et de la visibilité des vestiges des anciens moulins Breakey, l’amélioration de l’aire d’accueil et la création d’une halte d’interprétation.

Le pavage d’un tronçon de 1,8 km de la piste cyclable de l’Éco-parc de la rivière Chaudière afin d’en améliorer l’accès est au menu des travaux qui doivent être terminés d’ici la fin septembre 2017. La largeur de la piste passera d’ailleurs de trois à quatre mètres comme le veulent les normes actuelles.

«Ce projet contribuera à renforcer le sentiment d’appartenance des citoyens du secteur et à valoriser ce lieu de rassemblement, s’est félicité le maire de Lévis. Les anciens moulins Breakey témoignent de l’ampleur de l’industrie forestière au début des années 1900.»

Rivière Chaudière

Dans le cadre du projet de mise en valeur, il est également prévu que les marcheurs aient des chemins d’accès et des prises de vue aux abords de la rivière Chaudière qui coule à proximité du site historique.

Robert Roy, président de la Société d’histoire de Sainte-Hélène-de-Breakeyville, s’est montré fort satisfait de l’annonce de la Ville. Ce dernier espère que d’autres phases d’aménagement seront réalisées prochainement pour mieux mettre en valeur ce site.

«Les vestiges des moulins à scie de Breakeyville sont des témoins importants de cette époque et la population de Lévis aura bientôt accès à ce lieu si important pour notre histoire collective», s’est-il réjoui.