/news/politics
Navigation

Le Bloc veut qu’Ottawa lance une campagne de sensibilisation pour enrayer la haine envers les Québécois

Coup d'oeil sur cet article

Xavier Basalou-Duval, député du Bloc québécois, estime que le «phénomène de la haine envers les Québécois, les francophones et, plus particulièrement, les indépendantistes est de plus en plus présent» dans les médias anglophones et il demande donc à la ministre du Patrimoine canadien Mélanie Joly d’intervenir.

Par communiqué, le député de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères a affirmé dimanche qu’Ottawa doit lancer une «une campagne de sensibilisation contre le dénigrement perpétué envers les Québécois dans l'espace public».

«Que ce soit au travers des commentaires au bas des articles politiques, sur les sites de différentes tribunes, surtout anglophones, sur les médias sociaux, ou par le biais de chroniques, les épisodes d'intimidation ne font que se multiplier, a-t-il mentionné. N'attendons pas que la radicalisation atteigne un niveau supérieur pour agir.»

Xavier Basalou-Duval dit avoir été particulièrement interpellé en lisant des commentaires d’internautes au bas d’un article publié le 6 août dernier dans le quotidien montréalais «The Gazette».

«Certains commentateurs exprimaient un désir de tuer des Québécois. Ça va trop loin et c'est inacceptable. Ces phénomènes sont trop récurrents. Il faut briser le tabou», a-t-il affirmé. Le député bloquiste souligne que ce type de discours aurait motivé Richard Henry Bain, présumé auteur de l'attentat du Métropolis en 2012.

Il mentionne que «l'absence de sensibilisation crée une forme d'acceptation». Il somme donc la ministre Mélanie Joly d’agir, puisqu’elle est selon lui, «la mieux placée pour traiter le problème».